Plan du site

Accueil

  • Le mot du webmestre (Accueil)

    , par Webmaster

    Bienvenue à toi visiteur. Et tout d’abord mes félicitations, félicitations oui, car parmi la pléthore de sites qui compose l’inextricable toile internet (sans compter tous les sites pour adultes) il a fallu que tu tombes sur ce site. A croire que ta recherche était orientée dans ce sens (ou alors (...)

Actu

  • A l’instar du TOEIC, passez une certification... (Actu)

    , par Webmaster

    A l’instar du TOEIC, passez une certification attestant de votre niveau d’orthographe en français. C’est ce que propose désormais le "certificat voltaire", une certification officielle reconnue par de plus en plus d’entreprises. A noter également un partenariat avec le site "projet voltaire" qui (...)

  • Bookly (Actu)

    , par Webmaster

    Connaissez-vous le crowdfunding (financement participatif) ?
    A l’ère du WEB 2.0, là où les voies plus traditionnelles échouent, cela représente un bon moyen de faire reconnaître son talent (musique, livres...).
    Aujourd’hui, poursuivant mon rêve d’une première publication, j’ai choisi ce mode (...)

  • Changement de rubrique (Actu)

    , par Webmaster

    La rubrique anciennement appelée "Lexique" devient "Règles" pour ainsi recevoir une appellation plus globale et accueillir des points de conjugaison et d’orthographe. Une honte qu’un site dédié à la langue française en fut si longtemps (...)

  • Concours sur Amazon (Actu)

    , par Webmaster

    Le géant de l’e-commerce lance son concours d’écriture "Les plumes francophones" via son service d’autopublication (KDP). Vous vous sentez l’âme d’un écrivain ? Vous avez jusqu’à la fin du mois d’août pour transmettre votre texte sur la plateforme. A vos plumes !
    Plus de détails sur le concours : (...)

  • Expressio.fr (Actu)

    , par Webmaster

    Une fois n’est pas coutume, n’ayant de rubrique pour cela, je vous propose ici un petit lien sympa pour les passionnés de la langue française.www.expressio.fr. Un site très bien documenté qui propose de décortiquer les expressions et locutions françaises (sens, (...)

  • Junain Lavillet.com (Actu)

    , par Webmaster

    Retrouvez maintenant mes textes sur mon nouveau site. Le site en est à ses débuts, j’y ajouterai prochainement des extraits et textes, ainsi que des infos autour de mon travail d’auteur.

  • Lulu.com (Actu)

    , par Webmaster

    Un site de qualité pour tous les auteurs en herbe qui vous propose des services afin de publier vos propres livres (papier et numérique). Lulu vous assiste de A à Z dans la réalisation de votre ouvrage (couverture, fichiers, publicité, diffusion) qu’il soit pour votre plaisir seul où que vous vous (...)

  • Mon premier recueil sur Amazon (Actu)

    , par Webmaster

    Pour les plus curieux d’entre vous, qui souhaiteraient découvrir
    mon univers, depuis le début de l’année, mon premier recueil de nouvelles est disponible sur Amazon au format Kindle (oui, je sais c’est le mal).
    Ce n’est pas encore parfait, loin de là, mais assez représentatif de ce que j’écris, (...)

  • Mymajorcompany books ! (Actu)

    , par Webmaster

    Peut-être connaissez-vous déjà mymajorcompany, ce site qui permet de promouvoir des musiciens en leur donnant la possibilité de sortir un album qui sera financé grâce aux investissements des internautes ? Et bien il existe maintenant une déclinaison de ce concept pour les livres. Auteurs de tous poils (...)

  • Pour tous les passionnés de lecture et d’écriture... (Actu)

    , par Webmaster

    Ces derniers temps deux réseaux sociaux centrés sur la passion de la lecture et de l’écriture, le WEB 2.0 étant passé par là, ont attiré mon attention.
    Le premier s’appelle "welovewords" et cible plus particulièrement les auteurs de tous poils , soucieux de faire découvrir leur texte. Le site offre la (...)

  • Premier récit sur Amazon (Actu)

    , par Webmaster

    J’ai décidé de publier sur Amazon un nouveau livre au format numérique. Ce récit s’appelle "Notre Cabane" et a pour thématique l’enfance, la nostalgie, la construction de soi... sur fond de drame. Le livre est disponible ici.

  • Prix du livre numérique (Actu)

    , par Webmaster

    Les ventes des e-books décollent, ils se devaient d’avoir leur concours. C’est désormais chose faite. Suite à la triple initiative du site ActuaLitté.com, de la fnac, et des éditions Ex Aqueo, c’est un concours d’écriture de nouvelle qui s’ouvre sur www.prixdulivrenumerique.fr. Alors à vos clavier, c’est (...)

  • Service du dictionnaire (Actu)

    , par Webmaster

    Une question sur un point précis de notre belle langue ? Il existe un service spécialisée et officielle pour vous répondre : le service du dictionnaire de l’Académie-Française. Rattachés à l’institut de France, une poignée d’érudits œuvrent quotidiennement à la publication d’une nouvelle version du (...)

Articles

  • 20 livres lus et appréciés issus de ma bibliothèque (Articles)

    , par Webmaster

    1. L’Herbe Bleue (Anonyme)
    2. Le Parfum de Patrick Süskind
    3. Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder
    4. Des Fleurs pour Algernon de Daniel Keyes
    5. Germinal d’Emile Zola
    6. Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos
    7. Le merdier de Gustav Hasford
    8. Candide de Voltaire
    9. Simetierre (...)

  • Les collections insolites (Articles)

    , par Webmaster

    Les gens de nos jours collectionnent tout et n’importe quoi, tour d’horizon des collections insolites , voici le nom de ces collectionneurs et l’objet de leur affection :
    Bibliophile Livres
    Cartophile Cartes postales
    Glacophile Pots de yaourt
    Héraldiste Blasons (...)

  • Les fautes à ne plus commettre (1) : Les homophones. (Articles)

    , par Webmaster

    Le guide du lettré, toujours soucieux de l’art de bien écrire se lance aujourd’hui dans une série d’articles sur les fautes à ne plus commettre à l’écrit pour devenir un bon lettré ;). Aujourd’hui les homophones. On parle d’homophonie pour des mots qui sonnent à l’oreille d’une manière identique (même (...)

  • Nos auteurs qui se cachent. (Articles)

    , par Webmaster

    Nos auteurs qui se cachent
    Il est courant pour un auteur d’avoir recours à divers pseudonymes pour signer son œuvre, les raisons en sont multiples : se dissocier d’une œuvre polémique ou licencieuse, par jeu ou par soucis d’esthétisme, pour cacher ses origines, ou tout simplement pour l’amour de (...)

Culte

  • Rougon-Macquart (Culte)

    , par Webmaster

    Les Rougon-Macquart véritable fresque sociale, est un ensemble de vingt romans écrits par Émile Zola entre 1871 et 1893. Centré sur le thème de l’hérédité et de la société, il porte d’ailleurs comme sous-titre "Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire". Les livres les plus (...)

  • "Cacher ce sein que je ne saurais voir" (Culte)

    , par Webmaster

    Ce vers tiré du Tartuffe de Molière est souvent repris de manière ironique pour railler une fausse pudeur. En disant cette phrase Tartuffe, exprime le contraire de sa propre pensée.

  • "Cogito ergo sum" (Culte)

    , par Webmaster

    Cette citation latine accordé à Descartes (1596-1650) le philosophe français, cité dans le Discours de la méthode signifiant « je pense, donc je suis » est selon lui la vérité première qui ne peut être réfutée, la base d’une logique, celle d’un esprit cartésien qui doute et remet en cause le réel pour (...)

  • "Connais toi toi-même" (Culte)

    , par Webmaster

    "Connais-toi toi même", cette inscription était gravé sur le frontispice du temple de Delphes haut lieu de culte dans l’Antiquité. C’est dans ce lieu qu’un Oracle nommé la Pythie, en état de transe communiquait avec Apollon qui parmi ses nombreuses attributions se trouvait être le dieu de la vérité. On (...)

  • "Et rose elle a vécu ce que vivent les roses" (Culte)

    , par Webmaster

    Ce célèbre vers extrait d’un poème de François de Malherbe (1555-1628) homme de lettres figure emblématique de la perfection classique
    s’adresse à un père qui a perdu sa jeune fille. Ce poème nous enseigne à travers la métaphore filée de la rose, que si ce monde de mort est cruel, il est vain de (...)

  • "Il faut cultiver notre jardin" (Culte)

    , par Webmaster

    Cette phrase laconique se pose comme la conclusion du conte philosophique Candide de l’écrivain phare des lumières (:p) : Voltaire, alias Jean Marie Arouet (1694-1778). Elle met fin aux aventures du jeune Candide et faire taire l’intarissable Pangloss. Ce conte constitue une attaque des théories (...)

  • "J’accuse...!" (Culte)

    , par Webmaster

    Mot d’Emile Zola, lorsqu’il prit la défense du capitaine Dreyfus, en s’adressant au président de la république dans une lettre restée célèbre. Cette affaire sur fond d’’antisémitisme divisa la France et fit couler beaucoup d’encre à la fin 19 ème (...)

  • "L’existence précède l’essence" (Culte)

    , par Webmaster

    Jean-Paul Sartre (1905-1980), philosophe et écrivain français fondateur de l’existentialisme. Quelques siècles après Corneille s’interroge sur la quintessence même de homme, naitre homme ou le devenir ?
    Lien Interne
    "Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des (...)

  • "Madame Bovary, c’est moi !" (Culte)

    , par Webmaster

    Le roman Madame Bovary de Gustave Flaubert (1821-1880) a été longtemps accusé d’outrage à la morale pour avoir peint une femme adultère, mauvaise mère, qui choisi finalement le suicide... Lors de son procès Flaubert lança cette phrase devenue célèbre, pour montrer que Mme Bovary n’est pas le diable (...)

  • "Paris vaut bien une messe" (Culte)

    , par Webmaster

    Célèbres paroles attribuées à Henri IV, lors de sa conversion au catholicisme qui lui permit d’accéder enfin au trône de France auquel il prétendait depuis 1589.
    On emploi actuellement cette citation pour signifier que pour atteindre un but on peut consentir à quelques (...)

  • "Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume" (Culte)

    , par Webmaster

    Phrase fétiche des amateurs de jeux littéraires puisque cette phrase d’apparences anodine (bien que curieuse), est un pangramme ; une phrase où toutes les lettres de l’alphabet sont représentées au moins une fois.

  • "Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur" (Culte)

    , par Webmaster

    Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (18 ème Siècle), plus simplement nommé Beaumarchais. Le créateur de Figaro (Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro...) , par ces quelques mots érige un véritable plaidoyer en faveur de la liberté de la presse ; cette citation est d’ailleurs encore aujourd’hui (...)

  • "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme" (Culte)

    , par Webmaster

    Célèbre citation de l’écrivain français du 15ème siècles Rabelais (je suis sûr que tu t’en rabelais plus :p) qui prend toute sa mesure dans le contexte actuel, de la bio-éthique, des risque engendrés par le progrès.

  • "Sous le pont Mirabeau coule la Seine" (Culte)

    , par Webmaster

    Ce célèbre vers ouvre un poème du grand poète français Apollinaire, Le Pont Mirabeau, extrait de son recueil Alcools. Dans ce poème Apollinaire évoque le temps qui passe, et sa rupture avec la peintre Marie Laurencin.

  • "Tu seras un homme mon fils" (Culte)

    , par Webmaster

    Célèbre vers, souvent parodié, clôturant la traduction d’un des plus beau poème de Rudyard KIPLING "IF", dans lequel il fait l’apologie de l’homme honnête pour son fils. Dans un tout autre registre c’est à cet auteur que l’on doit Le livre de la jungle, dont Disney s’est inspiré pour un non moins célèbre (...)

  • "Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage..." (Culte)

    , par Webmaster

    "Hâtez-vous lentement ; et, sans perdre courage,
    Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
    Polissez-le sans cesse et le repolissez ;
    Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."
    Citation de Nicolas Boileau (1636-1711) tiré de L’Art poétique. Poète et écrivain, grand défendeur de la langue (...)

  • Arsène Lupin (Culte)

    , par Webmaster

    Arsène Lupin est un personnage de fiction français créé par Maurice Leblanc (1864-1941) qui apparait dans toute une série de romans et nouvelles. Alliant charme et humour à la française, dandy le jour, voleur la nuit c’est le parfait exemple du gentleman (...)

  • Big Brother (Culte)

    , par Webmaster

    Big Brother, est un personnage de fiction du roman 1984 de George Orwell paru en 1948, un chef de parti insaisissable omniscient auquel est voué un véritable culte. Aujourd’hui on parle de « Big Brother » pour qualifier toutes institutions ou pratiques portant atteinte aux libertés fondamentales et (...)

  • Cadavre Exquis (Culte)

    , par Webmaster

    Qui ne connait pas ce jeu de société qui a fait la joie de nos aïeux pour occuper leurs longues soirées hivernales : le cadavre exquis. Le principe en est simple : chaque joueur écrit sur un bout de papier un membre de phrase, le cache, et le fait compléter par son voisin afin d’obtenir une phrase (...)

  • Capitaine Nemo (Culte)

    , par Webmaster

    Le capitaine nemo est un personnage inventé par Jules Verne (1828-1905) écrivain français précurseur en matière de science-fiction. Ce personnage occupe la première place dans le roman Vingt mille lieues sous les mers. Jules Verne fut un auteur prolifique on lui doit entre autres les romans suivant : (...)

  • Casus belli (Culte)

    , par Webmaster

    Il s’agit d’une locution latine se traduisant par "cause de la guerre", un casus belli est donc est un évènement qui à provoqué la guerre au sens littéral ou figuré.

  • Curiosités de la langue française (Culte)

    , par Webmaster

    Quelques curiosités de la langue français...
    L’anagramme de chien est niche
    L’anagramme de guérison est soigneur
    Ressasser est le plus long palindrome de la langue française
    Squelette est le seul mot masculin en français à se finir en (...)

  • Cycles romanesques (Culte)

    , par Webmaster

    Certains de nos auteurs nous ont laissé des suites romanesques colossales.
    Top 3 des œuvres les plus importante (en nombre de volumes) qui ont tenté par la fiction de décrire leur siècle. 3. Titre : Les Rougon-Macquart Auteur : Emile Zola Nombre de volumes : 20 Siècle : 19ème "L’ Histoire (...)

  • Délice, amour, orgue (Culte)

    , par Webmaster

    Des mots bien anodins me direz vous ? Mais qui cachent une particularité peu connue de notre langue. En effet, ces mots masculin deviennent... féminin au pluriel !
    Un grand amour, mais des amours heureuses.
    Ce gâteau est un délice, mais des délices sucrées.
    Le bel orgue, mais des grandes orgues (...)

  • Etre sous la férule... (Culte)

    , par Webmaster

    Être sous la férule de quelqu’un, c’est subir son autorité, parfois de manière brutale. Mais qu’est-ce qu’une férule ? Une sorte de règle en bois, une baguette, bête noire des élèves du début du siècle dernier qui devaient présenter leur doigts pour recevoir ses douloureux hommages lorsqu’elles étaient dans (...)

  • Faust (Culte)

    , par Webmaster

    Aux origines Faust était un personnage réel, un médecin allemand qui en son temps (XVIe) outre ses pratiques alchimiques, aurait pactisé avec le diable... Par la suite, ce fait fantastique de sa vie est devenue une légende dont plusieurs romanciers se sont inspirés. Le plus célèbre d’entre eux, (...)

  • Fiat Lux ! (Culte)

    , par Webmaster

    Célèbre expression latine, directement tirée de la bible, qu’on ne manquera pas de sortir en cas de coupure de courant : Que la lumière soit ! (et la lumière fut).

  • Frankenstein (Culte)

    , par Webmaster

    Frankensteinn tout le monde connait, l’horrible créature rafistolée qui a fait les grandes heures du cinéma d’épouvante. Perdu... Frankenstein est en réalité le nom du savant qui lui a donné vie et nom la créature qui s’appelle tout le long du roman "créature". Inventée par Mary Shelley dans son roman (...)

  • Index librorum prohibitorum (Culte)

    , par Webmaster

    L’index librorum prohibitorum est une liste d’ouvrages que les catholiques romains ne pouvaient pas lire, autrement appelé "index expurgatorius", on y trouvait entre autres des grands noms d’auteur tels que (Dumas, Swift, Zola, Hugo, Diderot, (...)

  • INRI (Culte)

    , par Webmaster

    Mais que veut dire cette curieuse inscription que l’on retrouve sur la plupart des œuvres représentant la crucifixtion du Christ ? Tout simplement l’abréviation latine de la phrase " Iesus Nazarenus Rex Ioudoeorum" : Jésus le Nazaréen, roi des Juifs (J est un I en (...)

  • La bataille d’Hernani (Culte)

    , par Webmaster

    Une fois n’est pas coutume cette célèbre bataille ne fit aucune victime. Et pour cause, il s’agit d’une bataille entre hommes de plume et artistes. Elle se déroula le soir de la première représentation de la pièce Hernani de Victor Hugo. Cette pièce d’un genre nouveau, brisait alors les canons du (...)

  • La Madeleine de Proust (Culte)

    , par Webmaster

    Quel ingrédient si mystérieux entre donc dans la composition de cette fameuse madeleine pour qu’on nous rabâche tant les oreilles avec ? La nostalgie d’une enfance perdue... Marcel Proust (1871-1922) écrivain Français, auteur de À la recherche du temps perdu, nous raconte dans le premier volume de (...)

  • Le roman le plus long (Culte)

    , par Webmaster

    C’est l’œuvre, A la recherche du temps perdu du romancier Marcel Proust qui avec ses 9 609 000 signes (1 267 069 mots ! ) remporte la palme du roman le plus long.

  • Les Présocratiques (Culte)

    , par Webmaster

    Sous ce terme, sont désignés les premiers philosophes de la Grèce antique, qui pour la plupart ont vécu avant Socrate (considéré comme le père fondateur de la philosophie occidental). Philosophes de la nature ("physiologues") ils s’interrogèrent pour la première fois sur le monde qui les entoure (...)

  • Les soirées de Médan (Culte)

    , par Webmaster

    Les soirées de Médan, est le titre d’un recueil écrit à six mains, comprenant notamment parmi ses auteurs celles d’ Émile Zola et Guy de Maupassant. Le "groupe de Médan", car ainsi furent nommées ceux ayant participé à ce recueil se composait de : Émile Zola, Guy de Maupassant, J.-K. Huysmans, Henry (...)

  • Lilliputien (Culte)

    , par Webmaster

    Ce mot désigne les habitants à la taille minuscule qui peuplent le pays imaginaire de Lilliput ; contrée sortie de l’imagination fertile du romancier anglais Jonathan Switf décrite dans les Voyages de Gulliver

  • Manu Militari (Culte)

    , par Webmaster

    Il s’agit d’une locution latine que l’on peut traduire par "avec des moyens militaires", donc avec force.
    Exemple : Le service d’ordre m’a reconduit à la porte manu militari.

  • Mea-culpa (Culte)

    , par Webmaster

    n.m Un nom commun sous une forme inaltérée, composée directement à partir du latin qu’on traduira littéralement par "ma faute". La formule "mea culpa, mea maxima culpa" (c’est ma faute, ma très grande faute") est tirée quant à elle d’une célèbre prière (le Confiteor) dans laquelle le pécheur reconnait (...)

  • Mnémotechnique ! (Culte)

    , par Webmaster

    Voici un petit moyen mnémotechnique pour se souvenir des grands auteurs du 17ème siècle :
    Une corneille perchée sur la racine de la bruyère boit l’eau de la fontaine Molière (Racine, La Bruyère, Corneille, Boileau, La Fontaine, Molière)

  • Mort d’Eschyle (Culte)

    , par Webmaster

    Eschyle, qui avec Euripide et Sophocle constituent la fine fleur
    des tragédiens de la Grèce antique, aurait connu, selon la tradition populaire une mort hors du commun. En effet, celui-ci serait mort en recevant une tortue sur la tête... Une fin plutôt comique pour cet adepte des (...)

  • Ne fais pas genre ! (Culte)

    , par Webmaster

    Certains mots cultivent l’ambiguïté quant à leur genre ; tour d’horizon des mots au genre peu connu :
    Masculin :
    un alvéole
    un tentacule
    un armistice
    un astérisque
    un haltère
    un tubercule
    Féminin :
    une anagramme

  • Persona grata (Culte)

    , par Webmaster

    Persona grata (personne la bienvenue), et Persona non grata (personne qui n’est pas la bienvenue) sont des expressions latines employées en diplomatie et avec une tournure ironique dans le langage courant.
    Exemple : Depuis que j’ai mis le feu au chat chez mes grands-parents je suis devenu persona (...)

  • Picrocholine (Culte)

    , par Webmaster

    Cette adjectif est tiré du nom d’un personnage de l’oeuvre de Rabelais. Ce personnage, nommé Picrochole, qui apparaît dans Gargantua est un être querelleur qui s’opposera au père du héro éponyme dans une guerre ridicule, pour un motif futile. C’est le sens qu’on a gardé aujourd’hui pour former cet (...)

  • Pléiade (Culte)

    , par Webmaster

    La Pléiade dans son acception la plus connue, désigne un groupe de poètes français du XVIe siècles ayant pour chef de file Pierre de Ronsard et Joachim du Bellay qui en leur temps se sont évertués à donner à la langue française ses lettres de noblesse, en l’enrichissant considérablement (emprunts, (...)

  • Prométhée (Culte)

    , par Webmaster

    D’après le mythe grec, le titan Prométhée défia les dieux en dérobant le feu pour le donner aux premiers hommes. Il fut condamné à un supplice éternel pour cela (attaché sur la paroi d’une montagne, le foi perpétuellement dévoré par un aigle). Prométhée symbolise l’apport de la connaissance aux hommes. (...)

  • Pygmalion et Galatée (Culte)

    , par Webmaster

    La légende de Pygmalion et Galatée est tiré de la mythologie grecque. Elle a pour objet le créateur tombant amoureux de sa créature un thème récurrent en littérature. Pygmalion le sculpteur et sa statue d’ivoire Galatée. Il priera par la suite la déesse Aphrodite pour qu’elle lui donne la (...)

  • Requiescat in pace (Culte)

    , par Webmaster

    "Qu’il/qu’elle repose en paix", RIP, locution latine souvent associée dans les pays anglophones à la formule consacrée "Rest in peace" qui vient souvent orner les pierres tombales.

  • Robinson Crusoé (Culte)

    , par Webmaster

    Robinson Crusoé, c’est l’archétype du naufragé, perdu seul sur une île déserte, qui doit utiliser toutes les ressources qui l’entoure pour survivre. Ce personnage a été créé par l’anglais Daniel Defoe et publié en 1719 dans un roman (...)

  • Romain Gary (Culte)

    , par Webmaster

    Romain Gary avec son livre La vie devant soi, publié sous le pseudonyme d’Emile Ajar, est le seul auteur à ce jour à avoir obtenu deux fois le prestigieux prix littéraire du Goncourt.

  • Sodome et Gomorrhe (Culte)

    , par Webmaster

    Ces deux villes citées dans la bible, auraient été détruites par le feu, pour punir ses habitants aux mœurs dissolues ( l’homosexualité notamment). Sodome nous a laissé quelques adjectifs et nom commun très peu littéraires que je vous laisse (...)

  • Terra incognita (Culte)

    , par Webmaster

    Du latin signifiant "terre inconnue" on emploie souvent cette expression dans le champ lexical du voyage.
    Exemple : L’explorateur avançait en terra incognita

  • Vulgum Pecus (Culte)

    , par Webmaster

    Cette locution latine, parfois rencontré à l’écrit désigne
    le commun des mortels, les gens ordinaires, dans la moyenne, par opposition aux spécialistes, aux élus des dieux.
    Exemple : Il supporta une pression d’une tonne sur ses épaules alors que le vulgum pecus ne peut endurer guère plus de 80 (...)

  • « Fluctuat nec mergitur » (Culte)

    , par Webmaster

    Cette célèbre locution latine qui orne le blason de la ville de Paris signifie « Il flotte mais ne sombre pas »

  • « Je suis Shiva, le destructeur de mondes. » (Culte)

    , par Webmaster

    Robert Oppenheimer (1904-1967) était un physicien américain passionné par les langues. Il fut le directeur scientifique du projet Manhattan, on le considère comme le père de la bombe atomique américaine. C’est cette déclaration qu’il fit (en sanskrit) lors de l’essai de la première bombe nucléaire (...)

Etymologies

  • A la racine
    • Racine "apo" (A la racine)

      , par Webmaster

      Du grec, signifiant "loin de"
      A former les mots suivants :
      apologie
      apogée (loin de la terre, d’où point culminant)
      apothéose

    • Racine "gramme" (A la racine)

      , par Webmaster

      Du grec "gramma", la lettre, le signe écrit. Cette racine le plus souvent utilisée en suffixe se retrouve dans de nombreux mots.
      Anagramme ("lettres en arrière")
      Lipogramme ("enlever la lettre")
      Epigramme
      Programme ("en tête de lettre")
      Grammaire
      Il est à noter que l’on retrouve aussi (...)

    • Racine "Lith" (A la racine)

      , par Webmaster

      Lith, litho du grec "Lithos" la pierre.
      Lithographie (écrit sur la pierre)
      Monolithe (d’une seule pierre)
      néolithique (le nouvel (âge) de la pierre)

    • Racine "machie" (A la racine)

      , par Webmaster

      Du grec, " Makhê" signifiant combat. Racine que l’on retrouve dans :
      Tauromachie (art du combat avec les taureaux : corrida )
      Logomachie (combat de mots)
      Titanomachie (combat contre les titans - épisode de la mythologie grecque (...)

    • Racine "mancie" (A la racine)

      , par Webmaster

      Peut être une des racines les plus prolifiques dans notre langue, qui a servi à forger des noms de "science" parfois farfelues. Elle nous vient du grec "manteia" et porte le sens de "qui a attrait à la divination".
      Voilà quelques exemples de nom la contenant, des plus connus issus de l’art (...)

    • Racine "Manie" (A la racine)

      , par Webmaster

      La racine "manie" ainsi que "mane" nous vient du Grec, elle signifie "folie"
      Mots la contenant :
      cleptomanie (la folie du vol)
      pyromanie (la folie du feu)
      monomanie (l’unique folie)

    • Racine "narco" (A la racine)

      , par Webmaster

      Les termes forgés à partir du préfixe "narco" renvoient à une racine grecque, qui signifie "qui endort, qui engourdit". En français, cette racine nous a donné plusieurs mots dans le vocabulaire médicale et savant :
      narcolepsie, un trouble du sommeil caractérisé par un endormissement excessif et (...)

    • Racine "nomie" (A la racine)

      , par Webmaster

      Du grec "nomos", la loi, une racine qui a servi à forger bon nombre de mots en français :
      autonomie (qui suit sa propre loi, auto : par soi-même)
      gastronomie (la loi du ventre, de l’estomac)
      astronomie (la loi des étoiles)
      anomie (l’absence de lois) ainsi que anormale et (...)

    • Racine "Phage" (A la racine)

      , par Webmaster

      Du grec "phagein" manger.
      Qui a donné naissance à de nombreux mots :
      - Nécrophage (qui mange des cadavres)
      Anthropophage (qui mange des hommes)
      Sarcophage (dévoreur de chair)
      Aérophagie (mangeur d’air)

    • Racine "Pole" (A la racine)

      , par Webmaster

      La racine "pole" du grec "polis" la ville, la cité se retrouve dans de nombreux mots de notre langue.
      Nécropole (la ville des morts)
      Acropole
      Mégalopole

    • Racine "Scope" (A la racine)

      , par Webmaster

      Du grec "scopein" regarder, observer .
      télescope (regarder au loin)
      périscope (regarder autour)
      stéthoscope (regarder la poitrine)

    • Racine "Télé" (A la racine)

      , par Webmaster

      La racine "Télé" nous vient du Grec et exprime une action qui se situe au délà, au loin.
      On la retrouve dans différents mots de notre langue.
      Téléphone (entendre au loin)
      Télégraphe (écrire au loin)

    • Racine "Tomie" (A la racine)

      , par Webmaster

      Tome, tomie, du grec "temnein" couper.
      On la retrouve dans de nombreux mots :
      Dichotomie (couper en deux)
      Tome (une partie)
      Atome (qu’on ne peut couper)
      Et des mots moins sympa issus du registre médical :
      Vasectomie (section des canaux déférents)
      Trachéotomie (incision de la (...)

    • Racine ’Eu" (A la racine)

      , par Webmaster

      La racine "Eu" nous vient du Grec et exprime l’idée du "bien".
      On la retrouve dans différents mots de notre langue.
      Euphorie (qui porte le bien, la joie)
      Euthanasie (la bonne mort, la mort douce)
      Euphémisme (qui cherche à atténuer, à rendre (...)

    • Racine ’Pan’ (A la racine)

      , par Webmaster

      Du grec, signifiant "tout" on l’a retrouve dans de nombreux mots :
      panthéon (tous les dieux)
      Pandémonium (capitale supposée de l’enfer où demeurent tous les démons)
      pangée (toutes les terres, le super-contient originel)
      Pandore (celle qui a tous les (...)

  • EtymoFolies
    • A cloche-pied (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Cette locution semble bien mystérieuse. C’est pourquoi aujourd’hui, faute d’une réponse formelle, je vais plutôt vous proposer une hypothèse qui me parait plausible. Il semble évident que dans ce qui nous intéresse ici, le mot "cloche", n’a aucun lien avec notre locution, mais plutôt qu’il s’agit d’une (...)

    • Académie (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du nom d’un jardin d’Athènes consacré à un héros grec, Akademos, où Platon enseignait à l’élite de la jeunesse athénienne.

    • Agréable (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du latin "gratus", lui même dérivé du nom gratum (chose agréable), dont on retrouve la trace dans bon nombre de nos mots : grâce, gratifier, agrément,
      gré...

    • Aimant (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Exemple frappant de collision étymologique quand le hasard de la destinée des mots les fait évoluer pour aboutir à une même forme . Et pourtant la femme aimante que l’on aime en retour et par qui l’on est attiré, n’est pas, du moins étymologiquement parlant, la femme qui nous aimante.... Le gérondif du (...)

    • Alibi (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Lorsqu’on est accusé d’un crime que l’on a pas commis, il est parfois utile d’avoir un bon alibi sous le coude, autrement dit une bonne raison pour se disculper et prouver qu’on l’on était ailleurs et non sur la scène du crime ce soir-là... Littéralement alibi se traduit du latin comme "l’autre là", et (...)

    • Animal (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du latin "anima" qui définit la part immatériel d’un individu, son être spirituel. L’animal c’est la chose qui est animé par ce souffle, cet âme. De la même façon s’expliquer "animer" qui est doter d’une âme.

    • Animal, animer et unanime (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      En déplaise à Descartes, les animaux possèdent (du moins étymologiquement) une âme, car ils sont animés (portés par un souffle de vie) et là dessus nous seront unanimes, comme si une seule et unique âme s’exprimait à travers nous. Vous l’aurez deviné ces 3 mots sont liés par leur histoire étymologique, (...)

    • Année et anneau (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      En latin il existait le mot annus qui désignait le cercle, mais aussi par analogie (en usant de l’idée d’une révolution, d’une boucle circulaire) l’année. Notre mot "année" nous vient directement de ce mot latin et son diminutif annulus (petit cercle) nous à donné également "anneau", mais aussi (...)

    • Apothéose (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Dans la mythologie cela désignait une cérémonie durant laquelle un héros après sa mort accédait à la déification, et auquel désormais on vouait un culte. On y retrouve deux racines grecques apo, "loin de" et "théos" "dieu". A comprendre comme tel : "loin des hommes près des dieux".
      On le rattache (...)

    • Assassin (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      De l’arabe "haschashin" qui signifie « les gens qui fument le haschisch ». D’après les exactions d’une secte militante musulmane qui utilisait le haschisch, pour conditionner ses disciples et les pousser au meurtre. Ainsi elle leur faisait miroiter un paradis, dont l’avant-gout se trouvait dans les (...)

    • Atome (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du grec "a-" préfixe privatif, et "temnein" couper, littéralement ce que l’on ne peut couper. L’atome est un des plus petits composants de la matière.

    • Auréole (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      De la tête des saints aux aisselles des hommes, drôle de destin que celui du mot "auréole". Au commencement, ce terme était de noble lignée, provenant du latin aureola corona littéralement "couronne d’or". En effet, cet ornement en art nimbait la tête des personnages importants comme pour marquer (...)

    • Aventure (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du latin "adventus", ce qui
      doit arriver. Partir à l’aventure c’est s’en remettre à la providence, partir hâtivement sur les routes sinueuses du hasard et advienne que pourra ! Advenir tiens de cette même racine.

    • Avion (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Si des petits plaisantins adepte de la "retroacronymie" ont fait d’avion l’acronyme d’ Appareil Volant Imitant le vol d’un Oiseau Naturel, la réalité est tout autre. Avion vient du latin "avis", oiseau qu’on retrouve notamment dans les mots "aviaire" ou (...)

    • Baccalauréat (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du latin "bacca laurea", baie du laurier dont on couronnait le vainqueur

    • Bachi-Bouzouk (EtymoFolies)

      , par Supremebeing

      Il ne s’agit pas que d’une insulte minable proférée par le capitaine Hadock. Anciennement, le Bachi-Bouzouk est un cavalier mercenaire de l’ancienne armée turque.

    • Bissextile (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Une année bissextile ? Tout le monde semble savoir de quoi il s’agit, une année comme par exemple 2012, comprenant 366 jours (au lieu de 365) avec un 29 Février. Mais que cache ce terme barbare ? Bissextile, vient du latin "bis" (deux fois) et "sextus" (sixième). Naïvement on pourrait croire que (...)

    • Bistrot (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Selon l’étymologie populaire ce mot d’argot nous viendrait du russe "bistro" signifiant "vite" Lorsqu’ils occupaient la ville de Paris (1814-1818)
      les soldats russes n’avaient pas le droit de boire et étaient donc pressés craignant l’arrivée d’un gradé. Énervés, ils criaient alors « bistro, bistro » (...)

    • Bottin (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Sébastien Bottin, (1764-1853), administrateur et statisticien français, secrétaire général de préfecture sous la Révolution française. Il rédigea les premiers répertoires professionnels. Par la suite le nom Bottin fut déposé comme marque commerciale et connut une grande diffusion comme annuaire, si bien (...)

    • Calcul (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du latin "calculus" signifiant caillou. D’après ce temps antédiluvien ou l’on utilisait de petits cailloux pour compter.

    • Callipédie (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      nf. La callipédie intéressera tous les futurs parents puisqu’il s’agit de l’art de faire de beaux enfants ! Formé de deux racines grecques, l’une renvoyant à l’idée de bon, de beauté que l’on retrouvera dans "callipyge" (jolies fesses) calligraphie (l’art de bien écrire), l’autre se rattachant à (...)

    • Calvaire (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce mot désignant cette terrible épreuve morale ou physique que l’on doit surmonter est d’origine biblique. En effet, le Calvaire, ou Golgotha ("le lieu du crâne" en langue sémitique), désigne la colline près de Jérusalem où le Christ a été crucifié et rappelle sa souffrance. Les traducteurs latins de la (...)

    • Caméra (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce mot a une origine surprenante, né d’une expression latine "camera obscura", chambre noire. On aurait tendance à penser alors qu’il se trouve là où on l’attend pas, car caméra est la traduction à peine francisée de camera, le mot latin pour "chambre". A priori peu de rapport avec le cinéma... Mais si (...)

    • Candidat (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Quel est le point commun entre candidat, candeur, candide, et chandelle ? Et bien ils reposent tous sur la même origine latine "canderer" un verbe signifiant brûler, chauffer à blanc. C’est le sens de blancheur qui fut par la suite conservé. Candeur et candide exprime la notion de pureté associé à (...)

    • Canicule (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce nom synonyme de grosse chaleur nous vient du latin canicula signifiant "petite chienne". La petite chienne, c’est l’autre nom de l’étoile Sirius, et les anciens dans l’antiquité avaient remarqué que pendant la période du 24 Juillet au 24 Août cette étoile se couchait et se levait en même temps que le (...)

    • Catastrophe (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du grec "Kata", en bas, en dessous, "Astron" les étoiles, "Phein", noir littéralement "sous les étoiles noirs". Peut être une grande peur, une catastrophe, pour nos ancêtres qui avaient si peur que le ciel leur tombe sur la tête.

    • Champignon (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      En latin, champignon se dit "fungus" on retrouve cette racine dans fongicide (qui tue les champignons) pour le moment pas beaucoup de rapport avec la forme actuel. Cependant, il existait un type de champignon commun appelé "campaniolus fungus" le champignon des champs. Nous en avons gardé que la (...)

    • Clochard (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Les SDF révéraient de se taper la cloche, mais à défaut et jadis ils avaient plutôt la lourde tâche de taper les cloches... celles, excusez du peu, de Notre-Dame de Paris ! En effet, si l’on se penche sur l’étymologie historique de ce mot, celui-ci viendrait du fait que les sonneurs de cloches attitrés (...)

    • Copain (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce mot formé d’une racine latine "cum" signifiant "avec" remonte au moyen-âge. Lors des banquets il était coutume de partager son pain avec ses voisins de table pour témoigner sa sympathie, ou par peur des empoisonnements alors fréquents à l’époque. Ces individus devenaient des "co-pain". Reste (...)

    • Corbillard (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Durant la période médiévale, la ville de Paris devait compter sur de nombreux ports de son actuelle banlieue pour son ravitaillement (bois, vin, céréales...) dont notamment celui de Corbeil-Esonnes. Le transport s’effectuait sur des bateaux à fond plat qui lors de la grande épidémie de peste furent (...)

    • Courage (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le courage c’est dans la tête, dit-on pour en redonner justement à celui qui en manque... Et bien ce ne fut pas toujours le cas. Conformément à la pensée antique de la médecine, le cœur a été pendant longtemps donné comme le siège des sentiments (n’as ton pas le cœur qui bat plus vite dans ces moments là (...)

    • Cravate (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Durant la guerre de 30 ans, les mercenaires Croates (anciennement appelés hravt) portaient, en signe de reconnaissance, un ruban autour du cou. Avec le temps ce ruban Croate, devient très à la mode, et par déformation on le nomma cravate (...)

    • Déjeuner (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Les noms donner à nos différents repas de la journée (petit-déjeuner, déjeuner, dîner) ont tous la même origine latine dont on peut encore deviner le sens aujourd’hui : "disjejunare" litteratelement rompre le jeûne.

    • Docteur (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Si docteur désigne notre bon vieux toubib, il peut tout aussi bien s’appliquer pour nommer une personne ayant atteint le plus haut grade dans une faculté. Ce docteur là, détiendra alors un solide savoir dans son domaine qu’il ne manquera pas de partager et d’enseigner... En effet, si on se fie à (...)

    • Don Juan (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Don Juan est le personnage principal d’une pièce célèbre de Molière du même nom. C’est l’archétype du séducteur libertin. Ce nom a fini par passer dans le langage courant pour designer un homme à femmes qui multiplie les conquêtes amoureuses (...)

    • Draconien (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Draconien, ce mot nous vient du législateur athénien Dracon, qui rédigea le premier code de lois de la cité. Mais elles étaient d’une telle sévérité (avec des sanctions disproportionnées), que son nom passa dans la langue commune pour parler d’une grande (...)

    • Dulcinée (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Terme un peu oublié aujourd’hui, dulcinée désigne cette femme si particulière qui rend l’homme fou d’amour. Mais avant tout il s’agit du prénom donné par Don Quichotte à une servante d’auberge élue "dame de ses pensées" dans le roman de (...)

    • Enfant (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ah, ce qu’on aimerait parfois revenir aux origines, car au commencement le nom "enfant" signifiait "le non-parlant" du latin "infans" (préfixe négatif + participe présent du verbe fari (parler)) depuis l’enfant a fait son chemin et est devenu (...)

    • Enigme (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du grec "ainigma" qui signifie parole obscure.

    • Fatidique (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      L’instant fatidique, c’est le moment où le destin d’un homme va se jouer et où tout bascule. Rien d’étonnant lorsqu’on sait que ce mot à pour racine le mot latin "fatum", destin.

    • Fesse (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Profitons-en, ce n’est pas tous les jours que sur un blog littéraire je vous raconterai une histoires de fesses... Dans la passionnante histoire des mots, le mot "fesse" a été victime de ce qu’on appelle un glissement sémantique. Il n’a pas glissé bien loin rassurez-vous, puisque à l’origine le mot (...)

    • Finistère (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce département français, à la pointe de la Bretagne, baigné par la mer, porte bien son nom. Du latin "finis" et "terra" "la frontière terrestre", "les confins de la terre".

    • Fleur (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Lançons nous ensemble dans le grand jeu de l’étymologie ! Il serait facile en s’appuyant sur n’importe quelle recherche internet de trouver l’étymologie exacte de "fleur". Comme dans sept cas sur dix le latin est mis en cause. Mais ce serait alors vraiment trop facile... Ce qui est d’usage plus (...)

    • Foie (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Parlons un peu du foie, l’organe que l’homme partage avec de nombreux animaux. Tout d’abord, saviez que l’origine du foie gras, très apprécié des gourmets, remonte aux Égyptiens ? La recette, bien des années après, a été transmise dans le monde romain, qui eux, adoptèrent comme méthode de "gavage", la (...)

    • Folie (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Aux origines ce mot nous vient du latin "follis", qui désignait une outre, un sac, ou par analogie de forme le soufflet servant à raviver le feu. Puis les "feuilles" (on retrouve cette racine dans "follicule" ou "in-folio"), celles des arbres (ce qui recouvre un arbre, en gardant l’idée d’un (...)

    • Fromage (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Une fois de plus, ce mot nous vient du latin et par un procédé que nous avons déjà vu, d’un mot qui ne veut pas dire fromage... Explications : En latin fromage se dit "caseus" mais un fromage moulé (auquel on aura donné une forme) "caseus formatiens", de là l’abrégement en "formatiens" qui donnera (...)

    • Gargantuesque et Pantagruélique (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Gargantuesque et Pantagruélique, deux adjectifs formés d’après des personnage de Rabelais. Gargantua et son fils Pantagruel sont des géants ripailleurs héros d’histoires rocambolesques.
      On emploi ces adjectifs pour parler généralement de nourriture lorsque elles apparaissent dans la démesure, dans le (...)

    • Gavroche (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Gavroche Thénardier, est un personnage des Misérables, roman de Victor Hugo, il a donné son nom au gamin des rues parisien : un gavroche.

    • Gymnastique (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Pratiquer la gymnastique tout nu ? Quelle idée saugrenue. C’est pourtant ce que nous apprend l’étymologie de ce mot où l’on retrouve la racine grec ’’gymno’, nu. En effet, dans la Grèce antique, les athlètes pratiquait cette discipline dans le plus simple (...)

    • Harpagon (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Harpagon est le personnage principal d’une pièce de Molière l’Avare, caricaturant un homme cupide. Cette pièce connu un tel succès que le mot harpagon passa en tant que nom commun pour désigner un homme avide et avare.

    • Idiot, Imbécile, Stupide (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Voilà une liste d’insultes qui proférées à votre encontre ne vous ferait plus monter la moutarde au nez si vous en connaissiez l’étymologie réelle.
      Stupide : du latin stupere, « être en état de sidération », il n’y a rien d’insultant dans le fait d’être frappé de stupeur.
      Idiot : Du grec "idios" (propre, (...)

    • Ignoble (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du latin "in" préfixe privatif, et "nobilis" noble, qui n’est pas noble.

    • Individu (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Qu’est-ce qu’un individu ? Si ce n’est le plus petit ensemble d’une population ? Son étymologie prend alors tout son sens, puisque ce mot nous vient du latin "individuum", indivisible. Par ce fait, il est apparenté au mot "division".

    • Intègre et désintégration (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      On remarque une certaine ressemblance entre ces deux mots, mais à première vue, il parait difficile de leur trouver une origine commune tant il paraissent de sens si différents.
      Et pourtant ! Ces deux mots sont issus du même mot latin integer qui signifie littéralement "non entamé ou "intact".
      En (...)

    • Inter (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce suffixe est d’un usage curieux et ambivalent. Il peut signifier aussi bien l’idée d’un rapprochement que d’une séparation. Car "inter" est comme une pièce métallique qui viendrait selon l’usage s’insérer entre deux morceaux de bois dans le but de les maintenir à distance respectueuses ou de les lier (...)

    • Isoler (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Lorsqu’on se retrouve seul, isolé, c’est comme si nous avions
      des barrières dressées tout autour de nous, qui nous rendent inaccessibles aux autres, un peu comme sur une île... Car si on s’en tient au sens premier,
      isoler, nous vient du latin "insula", île. Cette racine est davantage ressentie (...)

    • Laius (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Un laïus est un long discours ou exposé, parfois ennuyeux. Son nom dérive de Laïos roi grec le père de Œdipe pour un raison assez surprenante : En 1804 un sujet de composition fut donné au concours d’entrée à l’École polytechnique. Ce sujet "imaginez la réponse de Laïus à Œdipe" avait tellement inspiré les (...)

    • Lapalissade (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Une lapalissade, est un truisme, une vérité d’une évidence navrante. On doit son nom au seigneur Jacques de Chabannes dit de La Palice maréchal de France. Il mourut au combat durant les guerres d’Italie, et pour célébrer son courage ses hommes composèrent ces deux vers "Un quart d’heure avant sa (...)

    • Laser (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Derrière le mot laser se cache un acronyme américain. L.A.S.E.R signifiant "Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation"

    • Lavabo (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Encore un objet qui porte bien son nom ! En effet, lavabo, cet élément fort utile dans nos salles de bain, est un emprunt au latin sans déformation qui signifie "Je laverai". "Lavabo" étant le futur du verbe latin "lavare" à la première personne du (...)

    • Laxisme, laxatif, relax (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Une recherche étymologique, au début, motivée par une simple erreur de vocabulaire... Je peux ainsi citer cette conversation rapportée lors d’un repas : "tes parents sont bien trop laxatifs..." Des parents "coulent" peut-être ? Ou paradoxalement qui ne te font pas ch***... Une confusion amusante, (...)

    • Legende (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Quel rapport existe-t-il entre la légende, cette annotation qu’on retrouve en bas des cartes et les légendes, ces récits peuplés de héros et de monstres où la vérité se mêle parfois à l’imaginaire. Ici, une fois n’est pas coutume, il ne s’agit pas d’une coïncidence liée aux vagabondages de la langue. (...)

    • Limoger (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Limoger ce synonyme de destituer vous l’aurez compris est forgé sur la ville de Limoges. Durant la guerre de 1914-1918, c’est l’endroit où le maréchal Joffre assignait à résidence les officiers d’état-major qu’il avait relevés de leur commandement. Ils étaient donc (...)

    • Lolita (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Une fois n’est pas coutume, ce nom devenu usuel nous vient d’un personnage de la littérature : Lolita. Héroïne d’un roman très controversé de l’écrivain russe Vldadimir Nabokov. Il relate l’histoire amoureuse immorale de cette très jeune fille avec un homme d"âge mur.
      Aujourd’hui ce terme est plutôt (...)

    • Machiavelique (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Nicolas Machiavel (1469-1527) était un penseur Italien, qui prônait la réussite par tous les moyens (vols, meurtres...) l’essentiel étant de parvenir à ses fins. Un personnage bien "machiavélique" auquel on ne pourra faire confiance.

    • Malabar (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      n.m. Non il ne s’agit pas de ce fameux chewing-gum à la couleur si caractéristique, mais d’un malabar : ce gros monsieur tatoué et costaud fort comme un turc, qui pourtant à l’origine vient du port de Malabar en Inde, réputé pour ses marins baraqués, d’où ce nom qui nous est (...)

    • Malade (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le nez qui coule, la toux, la fièvre ? C’est que vous devez être malade, donc pas dans votre état normal, mal fichu quoi. L’étymologie étant d’une logique implacable, vous ne vous étonnerez pas en apprenant que c’est justement le sens de l’expression latine male habitus, "mauvais état" dont est tiré (...)

    • Métro (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Nous sommes nombreux à utiliser le métro, mais combien sommes nous à connaitre l’origine du nom de ce moyen de transport où aiment s’entasser les parisiens ? A l’origine, le métro était désigné par une périphrase beaucoup plus longue qui devait, déjà à l’époque, lasser le palais des habitants des grandes (...)

    • Microbe (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du grec, "micros" petit, et "bios" la vie, littéralement la petite vie.

    • Monstre (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Au siècle dernier, on pouvait en croiser des monstres de foire. Le lilliputien, la femme à barbe et j’en passe... Tant de curiosités que les forains aimaient à exhiber, à montrer ; c’est donc l’origine de ce mot, qui nous vient du latin (...)

    • Mouchoir (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Que l’étymologie est une science merveilleuse, qui fait tellement bien les choses ! Car le mouchoir vient au mucus (espérons nasal) et le mouchoir vient du mucus... En effet, mucus est d’origine latine et signifie en termes plus prosaïques "morve" d’où notre sympathique kleenex qui épongera notre nez. (...)

    • Muscle (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le mot muscle nous vient du latin "mus" (souris) dont le diminutif était "musculus", la petite souris. Cette étonnante origine s’explique par le fait qu’un muscle gonflé, par sa forme oblongue et arrondi peut évoquer l’aspect du corps d’une souris. Muscle à la même origine que le mot (...)

    • Naufrage (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      "C’est la crise bonnes gens et de nombreuses entreprises font naufrage..." Quelle infamie rétorqueront les puristes de la langue française à l’écoute de cette phrase et peut-être à raison... En effet, le mot naufrage semble s’employer difficilement au figuré, lorsqu’on sait que ce mot vient du latin (...)

    • Nuage et nubile (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le nuage, pourtant léger et évanescent a laissé un impact durable dans notre langue par sa descendance… Aux origines, il y a une racine indo-européenne qui en latin a donné nubes, avec l’idée d’un voile, quelque chose qui dissimule, le nuage cache donc le ciel, d’où l’étymologie du terme actuel. De (...)

    • Ordinateur (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le mot ordinateur, que nous connaissons tous, nous vient du latin "ordinare" (mettre en ordre). L’ordinateur est donc celui qui met de l’ordre dans le monde. Il est intéressant de noter que ce mot a connu une nouvelle vie dans la seconde partie du XXème siècle et qu’originellement il était issu de (...)

    • Ostracisme (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce mot qui désigne l’action d’exclure une personne d’un groupe pouvant nuire celui-ci, à une origine surprenante. Il nous vient du grec "Ostrakon " qui désigne au sens propre une coquille d’huître puis au sens figuré un tesson. Cela s’explique du fait que durant l’antiquité les citoyens grecs lors d’une (...)

    • Paillard (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Cet adjectif signifiant grivois, licencieux nous vient du moyen-âge ou les femmes de petite vertu ouvrirent des "paillères" endroit ou elles proposait leurs services. Ces endroits avaient la particularité d’être recouvert de paille en guise de matelas. Y venir pour un homme se disait "paillader" (...)

    • Patient (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      "Patient" est un adjectif substantivé, qui en tant qu’adjectif définit la faculté d’une personne à attendre avec calme et sang-froid et en tant que nom commun, une personne qui souffre, qui est malade. Qui s’est déjà rendu dans les services d’urgences des hôpitaux pourrait penser que sa qualité de (...)

    • Pénis (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Qu’il a dû se croire malin le premier rigolo amateur de bons mots qui a eu l’idée de qualifier "le membre viril" de "queue". Ce qu’il ne savait sans doute pas c’est que cette analogie égrillarde avait été déjà pensée avant lui par nos facétieux ancêtres et qu’il ne faisait ainsi que revenir au sens (...)

    • Pérégrin (EtymoFolies)

      , par Supremebeing

      n.m. Du latin "peregrinus", l’étranger, se disait d’un citoyen qui n’était ni romain, ni latin. Ce mot a notamment donné le mot "pérégrination", lequel est davantage usité.

    • Peste noire (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Une fois n’est pas coutume, l’étymologie de cette terrible maladie qui a ravagé l’Europe au XIV ème siècle vient d’une erreur de traduction ! "Terrible maladie", la peste noir ? Exactement, conformément à son origine latine "pestis atra". Mais les traducteurs par la suite se sont trompés et ont choisi (...)

    • Pétrole et Fusil (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Pour découvrir l’origine de ces mots tentons de faire d’une pierre deux coups...
      Tout d’abord, fusil, le mot vient d’une expression latine focilis petra littéralement "pierre à feu" qui vint par glissements sémantiques successifs à désigner le silex, puis le fusil (pièce métallique visant à aiguiser un (...)

    • Pompe (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Et non, n’en déplaise aux calcéolophilistes nous ne parlerons pas de chaussures dans ce post... La pompe en question ici, est celle du faste, des cérémonies formelles et autres tralalas. Le mot nous vient du latin "pompa" signifiant "cortège". Nous retrouvons cette même racine dans l’adjectif (...)

    • Potion et Poison (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      A priori, je dis bien a priori, ces deux mots semblent plutôt éloignés l’un de l’autre, mais les apparences sont souvent trompeuses. Pourtant, si le poison vise le plus souvent à donner la mort, la potion, en fonction de qui l’aura préparée, enchanteur bienveillant ou sorcier maléfique, donnera force (...)

    • Pulvériser (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du latin pulver, pulveris : "poussière". Pulvériser c’est réduire en poussière. Cette racine nous a donné aussi un mot plus savant : pulvérulent, qui est une poudre, qui est de consistance poudreuse.

    • Quiproquo (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      n.m Un quiproquo, cette erreur semant la confusion, lorsqu’on prend une chose ou une personne pour une autre, en s’apercevant au final que personne ne parle de la même chose. Ce nom nous vient de l’expression latine "quid pro quod" littéralement "une chose pour une autre" ou "ceci pour (...)

    • Radis (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Quoi de plus normal que nos ancètres latins aient nommé ce tubercule ainsi. En effet "radix" en latin signifie racine ! En passant, on retrouve cette racine justement dans "radical".

    • Ramdam (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Faire du ramdam, c’est faire beaucoup de bruit, que ce soit au sens propre ou figuré. D’ailleurs ramdam, a été proposé comme substitut dans la langue française par les plus francophiles d’entre nous las des anglicismes pour remplacer le mot "buzz" employé à toutes les sauces. Le ramdam vient du mot (...)

    • Redingote (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Qui aurait pu deviner que derrière ce mot tout français, un brin vieilli se cache un anglicisme ; emprunté voilà plusieurs siècles et parfaitement adopté depuis. Redingote est la déformation de "riding-coat" littéralement "manteau pour aller à (...)

    • République (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      La république c’est l’affaire de tous... C’est du moins ce que semble souligner l’ origine de ce mot, qui nous vient du latin "res publica" la chose publique

    • Réveillon (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le réveillon est la soirée qui précède un événement important durant laquelle, traditionnellement, on fait bombance entourés d’amis ou de famille selon les circonstances. Cette soirée étant marquée par une attente fébrile de cet événement si particulier qui va venir justifier tout cet étalage de mets (...)

    • Rocambolesque (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Rocambole, est un personnage né sous la plume du français Ponson du Terrail. Héros principal d’un roman-feuilleton il vivait des aventures trépidantes et pleines de rebondissements. Cet auteur nous a laissé l’adjectif rocambolesque : qui est incroyable, (...)

    • Sacrifice (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Si on s’en tient à l’étymologie première, un sacrifice, c’est "l’accomplissement d’une chose sacrée" du latin (sacra et facere (faire)). Par exemple, lors d’une mise à mort ritualisée, donnée comme offrande pour les dieux. C’est ce sens là tout particulièrement que nous avons conservé du mot en (...)

    • Sadisme (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce mot nous vient du nom du plus controversé des écrivains français le marquis de Sade (1740-1814), tant son œuvre est marqué par l’érotisme, la violence, la cruauté . Ses livres furent longtemps censurés, et l’homme lui même frappé d’anathème. Aujourd’hui le mot sadisme désigne une recherche du plaisir (...)

    • Sanglier (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      En latin, le sanglier se disait "porcus singularis" littéralement le porc solitaire. . Nous en avons gardé que l’adjectif pour désigner cet animal qui se transforma en sanglier. Un autre transformation de singularis nous donna le mot (...)

    • Sécateur (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Du latin "secare", couper. Cela nous à donner aussi "sécable", qui peut être coupé.

    • Seconde (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      De prime abord, l’étymologie de ce mot si courant (les secondes passent leur temps à défiler) peut paraître bien mystérieuse, car une seconde, c’est la division d’une heure en 60 et non en 2 comme semblerait l’indiquer
      sa construction. Pourtant, en réfléchissant un peu, si les minutes sont la première (...)

    • Sein et sinueux (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Inutile de se torturer l’esprit, d’emprunter des voies sinueuses pour trouver le lien qui unit ces deux termes. La réponse c’est la courbe. En effet, sinueux peut qualifier un chemin qui s’écarte de la ligne droite, paresse, prend tours et détours ; quant au sein, ne forme-t-il pas une ravissante (...)

    • Sénat (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le sénat français, une assemblée de vieux ? On pourrait le croire si on se fie à l’étymologie de ce mot venant du latin "senatus", conseil des anciens, lui même dérivé de "senex", vieux. Observons tout de même que dans cette deuxième instance du pouvoir législatif il y a plus de têtes chenues que de (...)

    • Silhouette (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Etiennes de Silhouette (1709-1767) était le contrôleur général des finances sous Louis XV, et voulait reformer en profondeur les finances du royaume. Ce qui ne plu pas à la noblesse. Celle ci pour se venger le dénigra en le caricaturant de manière grotesque et sommaire, avec des habits simples et (...)

    • Snob (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le snob, très peu apprécié, est la personne qui cherche à imiter les codes (langage, goûts, mode...) d’une élite auquel il n’appartient pas et affiche un certain mépris envers les autres classes sociales jugées inférieures. Pour reprendre une célèbre phrase des Nuls : "à vouloir péter plus que haut que (...)

    • Spleen (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le fameux spleen (synonyme de mélancolie), propre à de nombreux poètes, nous vient de l’anglais et signifie "rate". En effet, dans la médecine antique on pensait que notre tempérament était déterminé par quatre "humeurs" : le sang, la lymphe, la bile jaune et la bile noire. On était alors "sanguin", (...)

    • Tartuffe (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Décidément Molière à fait des émules dans la langue française, Tartuffe, autre personnage de la pièce éponyme, l’archétype du fourbe qui se fait passer pour qui il n’est pas, est devenu un nom commun synonyme d’hypocrite.

    • Testicules (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Un homme privé de ces attributs là, aurait bien du mal à revendiquer sa virilité. C’est ce qu’on en déduit, si on s’intéresse à l’étymologie de ce mot. "testicules" nous vient en effet du latin et signifie "petits témoins" (de notre virilité donc). Pour les plus sceptiques d’entre vous qui ne verraient (...)

    • Travail (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Quand on parle de se tuer au travail, on croit pas si bien dire. Si on en remonte aux origines ce mot, il provient du latin populaire "tripalium" qui désigne un instrument à trois pieux pouvant servir à la torture. Le mot "travail" désignait autrefois la personne qui souffre. Il a été étendu (...)

    • Trivial (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce mot, nous vient du latin "trivium", le carrefour, le croisement des rues. Se montrer trivial s’est adopté un comportement de rue au sens de vulgaire ou malappris. D’où l’ une de ses significations actuelles : vulgaire, bas.

    • Utopie (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Ce mot désignant une conception de la vie purement idéale, donc vraisemblablement irréalisable nous vient du grec "u-", préfixe négatif et "-topos", lieu. Littéralement une utopie signifie donc quelque chose "qui ne se trouve en aucun lieu". On doit ce terme à l’anglais Thomas (...)

    • Vaccin (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Quel est le rapport entre le vaccin et la vache ? A priori aucun. Mais cela reste un préjugé, car étymologiquement parlant, "vache", en latin, se disait "vaccina". Mais alors, me direz-vous, comment s’est formé ce lien entre vache et vaccin ? Et bien ont le doit à l’inventeur du vaccin (non, non, ce (...)

    • Vasistas (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Le nom de cette petite ouverture pratiquée dans une fenêtre ou une porte pour apercevoir le visiteur qui arrive nous vient de l’allemand « Was ist das ? » littéralement "Qu’est-ce que c’est ?". Légitime question que l’on peut se poser avant d’ouvrir à un (...)

    • Viande (EtymoFolies)

      , par Webmaster

      Il semble qu’en remontant aux origines de ce mot, celui possédait un sens plus large que celui qu’on lui connait aujourd’hui. En effet, viande nous viendrait du latin "vivenda" et signifiait "ce qui sert à la vie" à rapprocher donc de notre mot "nourriture." Pour désigner la chair animale les romains (...)

  • Mytho-Logique !
    • Avoir des yeux de lynx (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Lyncée était le pilote de l’Argo et participa aux côtés de Jason à la conquête de la toison d’or. Il était réputé pour avoir une vue inouïe, "ses yeux traversaient les murailles et les nuages noirs du ciel". Par déformation son nom a été remplacé par lynx dans l’expression "avoir des yeux de (...)

    • Avoir un calme olympien. (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Les dieux dans la mythologie résidait sur le mont Olympe la plus grande montagne de Grèce. Un calme olympien c’est un calme digne des dieux, qui du haut de leur falaise contemplent les simples mortels d’un air placide, sachant qu’ils ont les pleins pouvoirs sur (...)

    • Avoir une voix de Stentor (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Lorsqu’une personne possède une voix puissante et parfaitement audible, on peut dire qu’il a une voix de Stentor. Notons la majuscule, ainsi nous pouvons légitimement nous demander : Qui était donc ce Stentor ? Réponse, le crieur de l’armée des Grecs lors de la guerre de Troie fameux épisode de la (...)

    • Céréales (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Céréales
      Cérès est la déesse de l’agriculteur, des moissons, de la fécondité romaine (respectivement Déméter chez les Grecs). Le mot français céréale découle directement de son nom.

    • Chimère (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Monstre hybride de la mythologie : un poitrail de lion, un ventre de chèvre, une queue de dragon, deux têtes, cet créature fantastique qui tua Bellérophon semble tout droit sortie d’une imagination des plus débridée. Comme nous, lorsque nous inventons des chimères, des rêves fous et impossibles, de (...)

    • Dédale (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Dédale
      ce mot synonyme de labyrinthe est le nom d’un personnage issu de la mythologie grecque. Dédale, était un architecte, celui-la même qui a construit le labyrinthe pour y enfermer le Minotaure mi-homme mi-taureau. Le héros Thésée, grâce au fil d’Arianne parvint à sortir de ces méandres et vaincu (...)

    • Echo (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Dans la mythologie grecque, Écho est une nymphe, une divinité des bois, qui au travers de ses légendes devient la personnification de l’écho acoustique. Elle lui donna son nom.

    • Eolienne (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      De Eole, le dieu des vents, qui de son seul souffle pouvait animer ces roues haut perchées semblables à de frêles moulins.

    • Herculéen (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Hercule, ou Héraclès (dans la mythologie romaine) est un héros demi-dieu fils de Zeus à la force prodigieuses. Durant ses nombreuses aventures il accomplit de grandes prouesses notamment la réalisation des 12 travaux, des tâches en apparence insurmontables.
      Exemple : Une force herculéenne, des (...)

    • Hermétique (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      De Hermès, le dieu du commerce, des voyageurs des voleurs, gardien des secrets de l’univers, messager des dieux aux sandalettes ailées Hermès occupe de multiples fonctions. Plus tard, les alchimistes en firent leur maître. Ce qui est hermétique, est obscur, difficile à comprendre pour les néophytes, (...)

    • La boîte de Pandore (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      L’expression "ouvrir la boîte de Pandore" c’est se mettre dans une situation catastrophique ou inextricable à l’instar de Pandore la première femme créée par Vulcain le dieu des forges dans la mythologie romaine. Les dieux de l’Olympe lui remirent le jour de son mariage un coffret scellé à ne jamais (...)

    • La pomme de discorde (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Issue de la mythologie grecque cette expression actuelle qualifie tout sujet de dispute. Elle est étroitement liée au "Jugement de Pâris" qui déclencha la guerre de Troie. La déesse personnifiée de la discorde par vengeance lors du mariage du héros Pelée ou elle ne fut pas invitée, jeta parmi la foule (...)

    • Laiüs (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Laïus était un personnage de la mythologie grecque, qui eut un fils peut-être plus célèbre que lui, le fameux Œdipe, qui finit par le tuer et épousa sa propre mère (fait qui inspira Freud pour ses théories, ce qui donna le bien connu complexe d’Œdipe). Mais alors, me direz-vous, d’où vient le rapport (...)

    • Le fil d’Ariane (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Dans le mythe du Minotaure, Ariane est la fille du roi Minos, personnage puni par les dieux de l’Olympe pour son ambition et son ingratitude. Sa femme accoucha alors d’un monstre hybride, d’un union sacrilège, mi-homme, mi-bête : le Minotaure. Celui fut enfermé par le roi dans un labyrinthe conçu (...)

    • Le talon d’Achille (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Le talon d’Achille évoque une faiblesse, un point faible, qui contraste avec une grande force générale. Pour bien comprendre cette expression il faut remonter au mythe grec dont elle découle. Achille était un héros, demi-dieu ,qui s’est illustré durant la guerre de Troie par sa force et son courage. Il (...)

    • Les muses (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Selon la mythologie grecque, les muses, filles de Zeus au nombre de neuf, étaient des êtres merveilleux associés à la protection d’un art (poésie, histoire, rhétorique, chant...). Dès lors, bon nombre de poètes et hommes de plume , firent appel à elles pour tenter de trouver l’inspiration dans leur (...)

    • Narcissisme (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Dans la mythologie grecque, Narcisse était un garçon d’une grande beauté. A l’adolescence, Narcisse, dont la beauté était encore plus éclatante, repousse systématiquement les femmes comme les hommes épris de lui, recherchant l’isolement dans les forêts. C’est là qu’il rencontre les nymphes. Mais il ne (...)

    • Nymphomanie. (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Nymphomanie
      Les nymphes dans la mythologie sont des divinités de la nature de sexe féminin. Elles étaient réputées pour être volages, et connurent de nombreuses aventures. La nymphomanie c’est la "folie" des nymphes.

    • Panacée (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Déesse grecque, fille d’Asclépios et d’Épione, Panacée prodiguait aux hommes des remèdes à base de plantes. Elle a donné son nom au remède imaginaire qui guérit tous les maux : la panacée.

    • Plutonium (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Plutonium
      Pluton, était dans la mythologie romaine, le dieux des Enfers. (respectivement Hadès dans la mythologie grecque). Son royaume s’étendait sous la terre. Il était invoqué par les cultivateurs pour de meilleures récoltes, car tout lui appartenait en dessous de la surface de la terre. Le (...)

    • Priapisme (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      D’après Priape, dieu de la fertilité dans la mythologie grecque, divinité ithyphallique . Le priapisme est un trouble de l’érection potentiellement dangereux, lorsqu’elle perdure de manière anormale au delà de plusieurs heures.

    • Se croire sorti de la cuisse de Jupiter (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Cette expression tirée d’un épisode de la mythologie greco-romaine s’emploie pour parler d’une personne qui se croit exceptionnelle, l’égale d’un dieu. En effet, c’est Baccus (Dyonisos), le dieu du vin, qui est sorti de la cuisse de Jupiter (Zeus) selon la légende. Mais Zeus n’en était pas à son premier (...)

    • Vénérien (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Vénérien qui est relatif aux relations sexuelles chez les humain on parle de l’acte vénérien, nous vient de la déesse de l’amour chez les Romains j’ai nommé Venus. Son pendant grec s’appelle Aphrodite.

    • Volcan (Mytho-Logique !)

      , par Webmaster

      Les volcans dans la mythologie romaine sont le domaine de Vulcain, dieu du feu et des forges qui lui-même vivait sous un célèbre volcan : l’Etna. Pas étonnant que sous ces conditions on est donné à cet résidence insolite, le nom de ce dieu patron des forgerons. On notera que les Romains assimilèrent (...)

Liens

  • Quelques sites à découvrir (Liens)

    , par Webmaster

    En rapport
    http://www.junainlavillet.com
    Site personnel servant à promouvoir mon travail d’auteur.
    http://www.lulu.com
    Site important pour l’autopublication en france.
    http://www.babelio.com/
    Réseau social ayant pour thématique les livres
    Sans rapport
    http://www.geekuizz.net.
    Site de quizz (...)

Mots du Grenier

  • Avunculaire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui a rapport à l’oncle, à la tante.
    Exemple : Un test ADN avunculaire.

  • Vicissitude (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Evénements heureux et surtout malheureux qui se succèdent au cours de la vie humaine.

  • Aboulie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Terme médical, l’aboulie est un trouble mental qui rend incapable d’agir de prendre une décision. Dans le même registre, l’aphasie est la perte de la capacité de parler, l’agraphie l’incapacité d’écrire, l’alexie l’incapacité de lire.
    On reconnaitra le préfixe "a" de type (...)

  • Abscons (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. (respectivement absconse) désigne ce qui est caché, mystérieux, secret ; souvent péjoratif, par exemple on parlera "des mystères abscons de l’univers"

  • Abstème (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui ne boit pas d’alcool ; que se soit pour des raisons religieuses, médicales, ou tout simplement par goût.

  • Abstrus (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. (respectivement abstruse) désigne ce qui est difficile à comprendre parce que trop savant.
    Exemple : Les réflexions abstruses des philosophes, c’est à n’y rien comprendre !

  • Accointances (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Liaisons, fréquentations
    Exemple : Ce garçon à quelques accointances avec les milieux étudiants

  • Acmé (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Le point culminant, le paroxysme.

  • Acrimonie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Aigreur dans l’humeur, ce qui va à l’encontre de la sympathie.

  • Addenda (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Nom masculin pluriel (la forme singulier est peu usité (addendum)) qui désigne tout ajout dans une œuvre, sous la forme de feuilles volantes glissées dans l’ouvrage, ou de corrections tardives incorporées sous forme de notes à la fin de (...)

  • Adoniser (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    v. Embellir.
    "Quand d’un bonnet sa tête elle adonise" (Ronsard)

  • Agélaste (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    L’agélaste, nom épicène, désigne une personne qui ne sait pas rire.

  • Agreste (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Au sens propre, cet adjectif désigne ce qui se rapporte aux champs, à la campagne. Au sens figuré (le monde rural ayant toujours eu mauvaise presse), il désignera ce qui manque de finesse, de courtoisie. On parlera ainsi d’une personne aux manières (...)

  • Agueusie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Perte du goût, comme l’anosmie est la perte de l’odorat.

  • Aiguail (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Avis aux poètes et amoureux de la langue française, ce terme signifie tout simplement la rosée, celle qui chaque matin recouvre nos pelouses.

  • Airain (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Terme ancien et littéraire pour designer le bronze.

  • Alcôve (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Enfoncement pratiqué dans le mur d’une chambre pour y placer un lit.

  • Alopécie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Derrière ce mot barbare du langage scientifique se cache la bonne vieille calvitie, la chute des cheveux.

  • Alouvi ou allouvi (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Qui éprouve une faim insatiable, dévorante, une faim de loup.
    Exemple : Mais regarde la manger, mais quelle allouvie.

  • Ambroisie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Selon la mythologie grecque, nourriture des dieux, censée procurer l’immortalité à celui qui la consomme.

  • Amphigourique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Embrouillé, incompréhensible.
    Exemple : Un récit amphigourique.

  • Anachorète (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Religieux qui vit dans la solitude, ermite.

  • Anadonte (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. (bio) Qui n’a pas de dents ; mot issu du grec (suffixe privatif + dent) on retrouve cette racine dans le mot mastodonte.

  • Anathème (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Haute condamnation de l’Eglise, qui consiste au retrait d’un fidèle ou groupe de fidèles de la communauté religieuse, excommunication.

  • Ancillaire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. (souvent péjoratif) qui à rapport à la domesticité et plus spécifiquement aux servantes.

  • Apostasie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Renoncement public à une religion.

  • Apotropaïque (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. (forme identique au masculin et féminin). Désigne ce qui vise à détourner d’un danger, à (se) protéger contre des forces néfastes. On pourra alors qualifier des amulettes, des talismans "d’apotropaïques". Un deuxième sens vise à désigner plus les personnes que les choses et s’appliquera alors à (...)

  • Aréopage (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Au sens premier, tribunal de la ville d’Athènes peut aussi désigner une assemblée de savants ou de juges.

  • Ascétisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Genre de vie des ascètes qui consiste à rechercher une libération de l’esprit par la mortification des sens.

  • Atavisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Ressemblance avec ses ancêtres, le fait qu’un caractère oublié ressurgisse chez la descendance par le biais de l’hérédité.

  • Aversion (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Sentiment d’éloignement et de répugnance.

  • Bachique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui a rapport à l’ivresse et au vin, de Bacchus le dieu du vin dans la mythologie.

  • Bifide (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui est fendu en deux.
    Exemple : les serpents ont une langue bifide.

  • Billevesée (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f. Tout comme les jolies fariboles les billevesées sont des propos vains et frivoles

  • Brimborion (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Un brimborion est une petite chose sans valeur, une babiole. On parle aussi de colifichet.

  • Brocarder (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    v. Attaquer avec des paroles. "Que font-ils autre chose que brocarder Dieu même’" (Calvin)

  • Brûlot (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Le brûlot est un petit écrit polémique.

  • Bucolique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui a rapport à la vie ou à la poésie pastorale.
    Exemple : J’aime ces petites ballades bucoliques en forêt

  • Callipyge (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui a de jolies fesses.
    Exemple : Hey mademoiselle t’es trop callipyge !

  • Carcan (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Au sens propre, un collier de fer fixé à un poteau pour y attacher un condamné et par métaphore tout ce qui oppresse qui exerce un pouvoir de coercition.
    Exemple : Il est intolérant, enfermé dans son carcan de préjugés

  • Catabase (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    La catabase dans la mythologie et les récits héroïques désigne une descente dans le monde souterrain, les enfers. Parmi les héros qui se sont illustrés dans cette quête initiatique nous pouvons citer Orphée qui charma Cerbère de sa lyre et Hercule qui le ramena chez les mortels. Aussi, impossible (...)

  • Cathartique (Mots du Grenier )

    , par Supremebeing

    En médecine, terme désignant un produit, un médicament, qui purge, qui purifie, qui libère. Ce terme nous vient d’Aristote et a été repris aussi en psychologie (la catharsis), phénomène de purgation des passions.

  • Cauteleux (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui cherche à tromper par la ruse, de façon hypocrite.

  • Céans (Mots du Grenier )

    , par Supremebeing

    Ici, dedans. On parle ainsi du "maître de céans" pour désigner le maître de maison.

  • Cénotaphe (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Tombeau vide, servant dans le seul but du devoir de mémoire.

  • Circonspect (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui ne s’engage qu’après examen, prudent, discret.

  • Coercition (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Action de contraindre.
    adj. coercitif, coercitive
    Exemple : On ne peut rien contre lui, sa force de coercition est trop grande.

  • Cognition (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    En philosophie, terme désignant la connaissance, la faculté de connaître.
    L’adjectif cognitif en découle et désigne ce qui à rapport à la connaissance au fait d’apprendre.

  • Commensal (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Commensal (pluriel commensaux) en tant que nom désigne une personne habituée à manger à la table d’une autre. Le nom possède aussi une acception plus scientifique et désigne en biologie une espèce se nourrissant des déchets d’une autre et cela, sans lui porter préjudice. Ainsi si votre cousin Jean (...)

  • Comminatoire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Qui contient une menace. Syn. menaçant.

  • Compassé (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Etre compassé, c’est être affecté dans ses propos, dans sa manière d’être, avoir une attitude raide et sans spontanéité.

  • Compendieux/se (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Cet archaïsme désigne ce qui est abrégé, ce qui peut être dit en peu de mots. Ainsi, on peut rapprocher ce terme du mot "lapidaire" ou "laconique".
    Exemple :
    Ce médecin a résumé son analyse d’une façon compendieuse.

  • Compulser (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    v. Consulter, rechercher parmi de vieux papiers
    Exemple : Je vais compulser les archives du bureau.

  • Contempteur (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Le contempteur ou la contemptrice est la personne qui traite avec mépris quelqu’un ou quelque chose.

  • Contrition (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Vifs regrets ressentis sincèrement par le pécheur, repentir.

  • Coprolalie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Tendance pathologique à proférer des injures ou mots grossiers.

  • Couardise (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Poltronnerie, lâcheté. Substantif : couard.

  • Débonnaire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Bon jusque dans la faiblesse. Trop bon trop con diront les autres, qualifie un gentil de type mou.
    Exemple : Avec son air débonnaire, il trompe son monde c’est un vrai dur à cuire.

  • Délétère (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui compromet la vie ou la santé / qui corrompt moralement.
    Exemple : Je n’apprécie pas du tout l’ambiance délétère qui règne au bureau.

  • Déliquescence (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Au figuré, synonyme de décadence.
    Exemple : Cet auteur souligne la déliquescence de l’époque actuelle.

  • Déréliction (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f. Sentiment d’abandon, de solitude ou l’isolement provoquée par la venue de ce sentiment.

  • Dévoyer (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Faire quitter le droit chemin à...
    Exemple : Il essaie de me dévoyer en me poussant à boire.

  • Dialectique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Si la rhétorique est l’art de bien parler, la dialectique est l’art de bien penser, de réfléchir par soi-même et d’échafauder les plus beaux raisonnements

  • Diatribe (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Écrits, discours violents qui laisse voir une amère critique.

  • Dilection (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Ce mot un peu vieilli, évoque la tendresse, l’amour la charité.

  • Diligenter (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Effectuer ou faire accomplir quelque chose avec diligence, avec zèle et empressement.
    Exemple : Les travaux furent diligentés par le maire en personne.

  • Dipsomanie & Potomanie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Si la potomanie est une tendance à boire une quantité abondante de liquide (surtout de l’eau), la dipsomanie est un trouble grave qui induit un irrésistible besoin de boire de l’alcool.

  • Dispendieux (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Qui nécessite beaucoup de dépenses. A ne pas confondre avec couteux qui nécessite des frais lors de l’achat et non nécessairement par la suite pour l’entretien.

  • Eburnéen (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. (éburnéen) Qui a la couleur de l’ivoire.

  • Edifiant (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Qui édifie, qui porte à la vertu, à la piété.

  • Egérie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Inspiratrice, conseillère
    Exemple : Cette femme est devenue l’égérie du grande marque de cosmétique.

  • Egrillard (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui est portée à la grivoiserie, qui est osé, licencieux.

  • Eluder (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    v. Eviter avec adresse.
    Exemple : Le président chercha à éluder cette question embarrassante.

  • Emetique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. (Émétique) qui fait vomir.

  • Emphatique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Qualifie un geste, un ton, une voix qui fait preuve d’exagération de manière souvent pompeuse. Synonyme (pour qualifier un texte) : ronflant, ampoulé.

  • Empirique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui ne repose que sur l’expérience.
    Exemple : Un savoir empirique.

  • Emulation (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Sentiment qui porte à égaler, à imiter, à surpasser quelqu’un.
    Exemple : L’arrivée des nouveaux étudiants amène un peu d’émulation dans la classe.

  • Engeance (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Espèce d’homme méprisable.
    Exemple : Ils étaient tous issus de cette même engeance, pilleurs, voleurs et menteurs.

  • Enjôler (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    v. Séduire par des manières ou paroles flatteuses.
    On préférera à l’usage l’adjectif qui en découle, plus utilisé : enjoleur/se.

  • Entregent (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Habilité d’une personne à créer un réseau de personnes influentes propres à servir ses intérêts si besoin.

  • Epectase (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Ayant quitté le sens religieux (originellement il désignait le progrès de l’homme vers dieux), par un curieux glissement sémantique, aujourd’hui ce mot "epectase" signifie "mort durant l’orgasme".
    Un de nos illustre président est mort de cette façon.
    Lien interne :
    Mort de Felix (...)

  • Epistolaire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. (épistolaire) Qui à rapport à l’art d’écrire des lettres.

  • Equanimité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Qui est d’humeur égale, impassible, flegmatique.

  • Equin (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. (équin) Qui a rapport au cheval.

  • Ergoter (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    V. Parler pour rien dire, à tort et à travers, contester pour des choses sans importance. Syn. Pinailler

  • Erratique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Caractérise ce qui est irrégulier, ce qui n’est pas fixe.

  • Ersatz (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Un ersatz est un produit de remplacement, qui se substitue au produit original avec plus ou moins la même qualité, on peut l’employer aussi au sens métaphorique pour désigner des choses abstraites (un ersatz du bonheur par exemple). Il existe un synonyme à ce mot, qui a sa place ici : un (...)

  • Escobarderie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f L’escobarderie, c’est l’entourloupe, une action ou une parole qui manque de franchise, qui vise à tromper l’autre sans mentir précisément. C’est un sophisme, fait d’arguments spécieux, voire fallacieux !
    Ce nom est formé à partir de celui du jésuite Escobar et est teinté de jalousie sur fond de (...)

  • Esthète (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Personne qui est sensible aux caractères du beau dans l’art et la nature.

  • Estocade (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Extrait du lexique de la tauromachie, ce mot désigne au figuré une attaque brutale, un coup d’épée assenée à l’adversaire.

  • Etrenner (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Se servir d’une chose pour la première fois.
    Exemple : J’ai étrenné mes nouvelles chaussures.

  • Exégèse (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Interprétation critique d’un texte selon un point de vue particulier (historique, religieux, législatif)

  • Exogamie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Ce terme issu des études sociologiques/ethnologiques désigne le fait pour une personne de rechercher un conjoint en dehors de son milieu social, de son clan, de sa tribu. Ce mot s’oppose à l’endogamie.

  • Exsangue (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui est privé de sang, donc très pâle.

  • Fallacieux (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Dont le but est de tromper pour nuire, qui à l’apparence de la vérité.
    Synonyme : captieux, spécieux
    Exemple : Un raisonnement fallacieux

  • Faribole (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Paroles vaines et frivoles.

  • Fatuité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Sottise accompagné d’une bonne opinion de soi-même. Substantif : un fat.

  • Galéjades et gaudrioles (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Un peu de légèreté dans ce monde de brutes. Après avoir parlé des fariboles et des billevesées mettons en avant les galéjades et les gaudrioles ! Les premières sont des histoires racontées d’une manière plaisantes et hautes en couleur, les deuxièmes, sont des propos légers et un peu (...)

  • Galvaniser (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Au figuré, signifie le fait d’enthousiasmer à l’excès.
    Exemple : Il avait l’art de galvaniser les foules

  • Gironde (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui est bien en chair, qui a des formes, en parlant d’une femme.

  • Glabre (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui est sans poil, imberbe.

  • Goguenard (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui plaisante en se moquant.
    "Cette destinée qui m’a fait tantôt goguenard tantôt sérieux" (Voltaire)

  • Grabataire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Se dit d’un malade qui ne quitte pas le lit.

  • Hâbleur (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. et n.c (fem. hâbleuse) Personne qui se vante, qui chercher à tromper son monde sur sa personne en travestissant la vérité.

  • Harasser (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    v. Être fatigué de manière excessive. Synonyme : éreinter.

  • Héraut (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Rien à voir avec son homophone héros. Ce héraut là, dans le passé était une personne en charge d’annoncer les déclarations officielles. Aujourd’hui, on parle d’un héraut pour une personne qui annonce la venue de ...

  • Hiatus (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Au figuré, symbolise un décalage, une rupture.
    Exemple : Il existe un hiatus entre la théorie et la pratique.

  • Hiératique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui concerne les choses sacrées, réservées aux hommes d’église, ou qui comme ces derniers a une attitude pleine de dignité de majesté.

  • Iconoclaste (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Au sens moderne un iconoclaste, est une personne qui va à l’encontre des idées communément admises. Une sorte de provocateur ou impie.

  • Idiosyncrasie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Ensemble des caractères propres au comportement d’un individu particulier.

  • Idoine (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Propre à, adéquat.
    Exemple : J’ai trouvé la solution idoine.

  • Immanité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Ce mot qui semble avoir quitté nos dictionnaires modernes désigne une cruauté monstrueuse, inhumaine.

  • Impavide (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui ignore la peur, qui est impassible aux émotions.

  • Impécuniosité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Le fait de ne pas avoir suffisamment d’argent.

  • Inanité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Etat de ce qui est vain, futile, vide...
    Exemple : Poursuivre dans ce sens, ne serait qu’ inanité.

  • Incunable (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj et n.m Qualifie un livre qui date des origines de l’imprimerie.

  • Indigence (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Grande pauvreté. Substantif : un indigent, une personne très pauvre.

  • Ineffable (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui ne peut être exprimé par des paroles.
    Synonyme : Indicible

  • Ineptie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Qualifie ce qui est inepte, c’est à dire absurde, d’une grande bétise.
    Exemple : Je n’écouterai pas une minute de plus tes inepties.

  • Inexpugnable (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Qui ne peut être pris par la force.
    Exemple : une forteresse inexpugnable.

  • Inextinguible (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qu’on ne peut apaiser
    Exemple : Une soif inextinguible de pouvoir.

  • Inférer (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Tirer une conclusion d’une proposition, d’un fait.

  • infrangible (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui ne saurait être brisé.
    Exemple : Une résistance infrangible.

  • Ingambe (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Ingambe (adj. épicène, "g" dur). Qui a la capacité de se mouvoir facilement, qui est vif, alerte. Tiré de l’italien (esserre) in gamba littéralement "être en jambe". Force est de constater que privé de nos deux membres inférieurs on se déplacerait avec plus de difficultés... Ce mot par son origine, (...)

  • Inimitié (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    L’inimitié est le contraire de l’amitié, mais entre nous qui le savait ?
    Exemple : Je sais entretenir mes inimitiés.

  • Inique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui va à l’encontre de l’équité, injuste.

  • Innocuité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Caractère de ce qui n’est pas nuisible.

  • Insapide (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Non, il ne s’agit pas d’une faute de frappe et il ne faudrait pas confondre ce mot avec son paronyme qui a pourtant un sens proche. Qualifié un plat d’insapide c’est faire remarquer qu’il n’as pas de goût et qu’il procure également une sensation désagréable.
    L’eau ainsi peut-être insipide sans pour (...)

  • Insatiable (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui ne peut être rassasié
    Exemple : un désir insatiable.

  • Insénescence (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Qualifie en physiologie ce qui ne vieillit pas.

  • Kyrielle (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Longue suite de choses.

  • Laconique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Bref en paroles, concis
    Exemple : Il est peu bavard, il s’exprime qu’en paroles laconiques.

  • Languide (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui est languissant, qui manque de vivacité et emprunt à une certaine mélancolie.

  • Latent (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui existe mais ne se manifeste pas encore, qui est caché.

  • Licencieux (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Ce qui va à l’encontre de la pudeur, qui contient des connotations sexuelles.

  • Liseur (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Celui qui lit, qui lit beaucoup (respectivement liseuse)

  • Logorrhée (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Flot ininterrompu de paroles, qui peut tourner à la pathologie.

  • Lucre (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Profit, gain très convoité.

  • Maïeutique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    La maïeutique est un art inventé par Socrate, l’art de faire accoucher les esprits. C’est-à-dire faire découvrir la vérité à quelqu’un en lui posant des questions, pour l’amener à réfléchir par lui même.

  • Manducation (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Action de manger.
    Exemple : Il est inopportun de me déranger durant ma manducation.

  • Manicheen (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Qui tient du manichéisme, une doctrine qui à une vision dualiste du monde sans nuances, soit le Bien soit le Mal, et il n’existe rien d’autre.

  • Manne (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Au sens premier la nourriture miraculeuse des Hébreux dans le désert, puis par extension une aubaine.

  • Marotte (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Au figuré, il s’agit d’une manie, d’une idée fixe voire une passion.

  • Mécène (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Personne qui promeut les arts et les lettres ou les sciences.

  • Messéant (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Du verbe messeoir, n’être pas séant, convenable.
    "Un peu de jalousie même injuste ne messied pas à un amant" (Marivaux)

  • Miasme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Exhalaisons qui proviennent de substances organiques en décomposition.

  • Misonéisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Sentiment d’hostilité à l’égard de tout ce qui est nouveau.

  • Monophtalmie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Désigne l’état d’une personne borgne, qui a donc perdu l’usage d’un de ses yeux. Le mot nous vient du grec, etymologiquement "un seul oeil".

  • Mortifier (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Action de meurtrir son corps par des austérités, des privations. La mortification est souvent l’acte de fervents croyants qui se punissent ainsi de leur péchés.

  • Népotisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Ce mot se rapprochant de la prévarication désigne la tendance
    d’une personne occupant une haute position qui vise à privilégier les membres de sa famille.

  • Nubile (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui est en âge de se marier. Machisme oblige, ce terme est plus souvent employé pour qualifier la femme. De nos jours, pour la première fois, l’âge nubile de l’homme et de la femme est identique (18 ans)

  • Nullipare (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qualifie une femme (ou un mamifère femelle) qui n’a jamais accouché, tout comme primipare signifie qui accouche pour la première fois, et multipare qui a eu plusieurs accouchements.

  • Oblong (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui est plus long que large.
    Exemple : Une pierre oblongue

  • Obscurantisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Attitude de ceux qui sont opposés à la diffusion de l’instruction, de la connaissance, du progrès.

  • Obséquieux (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui est d’une politesse exagérée.
    Exemple : Des manières obséquieuses.

  • Obstétrique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Partie de la médecine qui s’occupe de la grossesse et de l’accouchement

  • Obtus (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Au figuré, qui manque de finesse, grossier, qui manque d’intelligence.

  • Obvier (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    v. Prévenir un mal, un inconvénient.
    "Il y a douze jours que je suis enrhumée d’une manière à faire peur. Je voulus, pour obvier, passer un peu par les mains de notre beau Passerat (Mme de Sévigné)

  • Occire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    v. Tuer. (archaïsme) Ne s’emploie plus que par plaisanterie.

  • Omerta (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    La loi du silence qui prévaut dans les organisations mafieuses.

  • Onanisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Ensemble des moyens employés pour procurer le plaisir sexuel sans coït, masturbation.

  • Onychophagie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Terme un peu savant, qui concerne les plus anxieux d’entre nous, l’onychophagie est la manie de se ronger les ongles.

  • Opistographe (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Se dit d’un manuscrit dont le verso est couvert d’écriture.

  • Opprobre (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Honte, déshonneur
    Exemple : Il a jeté l’opprobre sur ma famille.

  • Palimpseste (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Manuscrit ancien dont on a gratté l’écriture pour écrire à nouveau sur le parchemin.

  • Palimpseste (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Manuscrit ancien dont on a gratté l’écriture pour écrire à nouveau sur le parchemin.

  • Palingénésie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Renaissance, régénération, retour cyclique. Du grec palin (idée de répétition) et génésis (naissance)

  • Palinodie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Au figuré, la rétractation de ce que qu’on a affirmé.
    Exemple : Il défend le tout et son contraire, son discours est une véritable palinodie.

  • Pandiculation (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Étirement des bras et des jambes souvent accompagné d’un long bâillement.

  • Parangon (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Un parangon est un modèle type, un archétype.
    Exemple : Tartuffe est le parangon des hypocrites.

  • Parèdre (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Cet adjectif et nom (épicène) désigne une divinité mineure qui intervient dans le culte d’une autre plus importante. Par extension, ce terme sert aussi à designer des divinités liées par leur fonction ou attributs.
    Exemple : Déimos et Phobos, fils d’Arès, peuvent être considérés comme ses (...)

  • Pénultièmme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj et n.f . Ce mot ayant plutôt sa place dans la bouche d’un linguiste, désigne ce qui est en avant-dernière position (généralement on l’emploie pour parler de syllabes) et qui y a-t-il avant l’avant-dernier ? L’antépénultième bien sûr (...)

  • Pérégrination (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Au singulier elle désigne un voyage lointain, au pluriel des déplacements incessants.
    Exemple : Du fait de ses pérégrinations, il ne se trouve jamais à la maison.

  • Pérennité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Caractère de ce qui dure toujours.

  • Philistin (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Personne grossière, insensible aux arts et aux lettres, aux productions nouvelles de la culture.

  • Poindre (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    V. Commencer à apparaitre.
    Exemple : J’ai vu poindre le soleil à l’horizon.

  • Polyandrie/Polygynie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Le terme polygamie nous est relativement familier il s’agit d’avoir plusieurs conjoint(e)s que ce soit pour un homme ou pour une femme.
    Mais il faut savoir que c’est un terme global, car on parle alors de polyandrie (une femme mariée à plusieurs hommes), ou de polygynie (un homme marié à plusieurs (...)

  • Polymathe (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Le terme polymathe désigne une personne possédant une connaissance approfondie sur un grand nombre de domaines différents.
    Parmi les plus grands polymathe, ces hommes possédant un savoir universel nous pouvons citer en leur temps : Aristote, Léonard de Vinci, Descartes, Blaise (...)

  • Potomanie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Tendance à boire des quantités excessives de liquide.

  • Prandial (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Prandial,e, aux Qui a rapport aux repas.

  • Préhensile (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui est capable de saisir.
    Exemple : Ce petit singe à une queue préhensile.

  • Préquelle (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Dans les oeuvres de fiction (littérature, cinéma, jeux-vidéos) une préquelle désigne une oeuvre réalisée après une œuvre donnée, mais dont l’action se déroule avant du point de vue de l’histoire.
    Pour les fans du genre dans Stars War les épisodes 1,2,3 sont des préquelles. Du point de vue de l’histoire, (...)

  • Prévarication (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Détournement de fonds publics, ou l’action par lequel un notable (ripoux) profite de sa position haut-placée pour servir ses propres intérêts au détriment de la cause publique.

  • Procrastination (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f La tendance à vouloir tout remettre au lendemain.

  • Prolixe (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Rien à voir avec une célèbre marque de biscuits canins, cet adjectif s’emploie pour désigner tout excès de parole, qui s’étend outre mesure pour parfois devenir carrément pesant.

  • Prosaïque (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui manque de poésie, vulgaire, relatif à la prose.
    Exemple : Après cette envolée lyrique, sachons revenir à des choses plus prosaïques.

  • Prosélytisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Zèle qui pousse à faire de nouveaux adeptes, lorsqu’on vante les mérites de ses propres opinions, ou convictions.

  • Psalmodier (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Réciter, chanter d’une manière monotone dans le cadre d’une activité religieuse ou non.

  • Pudibonde (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Qui fait preuve d’une pudeur excessive.

  • Puîné (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Désigne l’enfant qui est né après l’un de ses frères ou l’une de ses sœurs, en somme, le cadet. Si le mot peut sembler désuet, il présente au moins l’avantage d’avoir une étymologie parfaitement transparente "puis" "né" (du verbe naître).

  • Pusillanime (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. et n.m faible, craintif qui manque de résolution. Synonyme : Velléitaire

  • Recipiendaire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Attention, ne pas écrire récipient d’air ! En effet, ce nom commun désigne plutôt les personnes à la tête bien pleine, celles qui sont introduites de manière solennelle dans une assemblée, un corps de savants... qui reçoivent une décoration, un (...)

  • Rhapsodie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Rhapsodie (ou rapsodie) au figuré, de mauvaises proses ou mauvais vers, puis tout ce qui échappe en la matière aux inspirations nobles et classiques

  • Sacerdoce (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Travaux, fonctions auxquels ont se dévoue.

  • Salvateur (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui sauve.
    Exemple : D’un réflexe salvateur j’ai esquivé l’assaut.

  • Saphisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Homosexualité féminine.

  • Sapide (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    On connait "insipide" mais beaucoup moins son antonyme, "sapide", qui a de la saveur.

  • Saprophage (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Caractérise les espèces animales qui se nourrissent de substances organiques en décomposition

  • Scabreux (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Sens 1 : Délicat, indécent.
    Sens 2 : Dangeureux risqué

  • Se gausser (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    v. Se moquer
    "Et nous voyons que d’un homme on se gausse / Quand sa femme chez lui porte le haut-de-chausse" (Molière)

  • Séculaire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui a rapport aux siècles.
    Année séculaire (année qui termine un siècle).
    Pratiques séculaires (qui existent depuis un ou plusieurs siècles)
    Commémoration séculaire (qui se fait tous les cent ans)

  • Séide (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Celui ou celle qui a une confiance aveugle en une doctrine, une personne. Souvent instrumentalisé, il peut servir les desseins les plus noirs.
    Synonymes : sectateur, fanatique.

  • Sémillant (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui cherche à plaire par sa vivacité.
    Exemple : Malgré son âge, il reste un sémillant vieillard.

  • Sempiternel (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui ne cesse pas, continuel. Ce mot nous vient du latin "semper" signifiant "toujours".

  • Sénestre (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Sénestre (ou senestre) qui se trouve, qui va vers la gauche (autrefois, on désignait la gauche ainsi). Du latin "sinister" dont est tiré aussi notre mot sinistre (le côté gauche a été souvent et est encore associé à de mauvais augures).
    Il est à noter que les Italiens utilisent encore le mot (...)

  • Seoir (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Ce verbe défectif (dont la conjugaison n’est pas complète) peu usité de nos jours signifie qui va, qui convient (du point de vue de la morale ou de l’esthétisme).
    Exemple : Ce pull te sied à ravir.
    Une particularité, sa forme au subjonctif présent "siée".
    Exemple : Encore faudrait-il qu’il/s te (...)

  • Sérendipité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    La sérendipité, mot savoureux, désigne une heureuse découverte née du hasard et de la réflexion. Si la sérendipité se rapproche du mot fortuit (nous pouvons faire une découvertes fortuite), elle y ajoute la notion d’intelligence, de sagacité d’esprit qui n’existe pas chez ce premier ; la confrontation à (...)

  • Sibyllin (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Dont le sens est obscur, difficile à comprendre
    Exemple : Une remarque sibylline.

  • Siccité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    A ne pas confondre avec "cécité", ce nom féminin qualifie l’état de ce qui est sec.
    Exemple : La cécité et la siccité, c’est quand on y voit gouttes...

  • Simiesque (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui tient du singe.
    Exemple : Cet homme bourru, a des traits de visage simiesques.

  • Sinécure (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Emploi rémunéré qui n’oblige à aucun travail.
    On retrouve ce mot dans l’expression "ce n’est pas une sinécure" sous-entendu cela demande des efforts, du travail.

  • Sobriquet (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Surnom affectif ou railleur.

  • Soliloquer (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Se parler tout seul à voix haute.

  • Somniloque (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Si le ventriloque semble parler avec son ventre (que ce soit face à un public ou dans un soliloque), le somniloque quant à lui s’exprime durant son sommeil.

  • Spéculaire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui à l’aspect d’un miroir, et par extension une écriture qui est tracée de droite à gauche. Léonard de Vinci pour garder ses travaux secrets était passer maître dans l’art de l’écriture spéculaire.

  • Spolier (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Action d’enlever à quelqu’un par la ruse ou la force.

  • Subversif (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui agit dans un sens contraire à l’ordre social établi, qui vise à renverser une autorité en place.
    Exemple : Des idées subversives.

  • Supplique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f Requête pour demander une grâce.
    Exemple : Le roi ne voulait rien entendre de ses suppliques.

  • Syncretisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Système philosophique ou religieux qui mêle plusieurs doctrines.

  • Syncrétisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m. : Système philosophique ou religieux qui mêle plusieurs doctrines. (adj. syncrétique)

  • Télékinésie (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    La télékinésie littéralement "le mouvement au loin (du grec télos + kinêsis)" désigne le fait de créer du mouvement sur les choses (les déplacer) sans contact physique ; par la pensée généralement. Cette "discipline" est étudiée en parapsychologie mais s’apparente plus au domaine de la (...)

  • Tribulations (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.f plurielle Mésaventures
    Exemple : Il me fit le récit de ses tribulations.

  • Turpitude (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Laideur morale, action honteuse.

  • Ubiquité (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Don de se trouver à plusieurs endroits en même temps.

  • Uranisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Contrairement au saphisme, l’uranisme désigne l’homosexualité masculine.

  • Vairon (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui a les yeux de couleur différente.

  • Valétudinaire (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Qui est souvent malade, d’une santé fragile.

  • Vaticination (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Tout ce qui concerne la prédiction de l’avenir de manière "fiable" ou grotesque.

  • Vespéral (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    adj. Qui est relatif au soir, que l’on fait en fin de journée.
    Exemple : Avant de me coucher, je vais mes exercices vespéraux.

  • Vesse (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Parce que la langue française est aussi belle pour ces petites "perles" parfois dénichées au hasard d’un dictionnaire, voici la vesse : pet nauséabond mais inaudible.
    On n’aurait plus envie de manger des vesses-de-loup !

  • Viatique (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Sens 1 : Provisions, argent qu’on donne à quelqu’un pour un voyage.
    Sens 2 : Sacrement de l’Eucharistie administré à une personne en danger de mort.

  • Volubile (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Adj. Se dit d’une personne qui parle vite et beaucoup.

  • Zélotisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    Excès de zèle religieux qui pousse au fanatisme tout comme les zélotes (Des nationalistes juifs révoltés contre les Romains au Ier siècle après Jésus-Christ).
    Exemple : Le zélotisme mène aux pires actions.

  • Zoïle (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Personne qui critique par jalousie. D’après le nom d’un ancien critique grec, célèbre pour avoir conspué avec acharnement Homère.

  • Œcuménisme (Mots du Grenier )

    , par Webmaster

    n.m Doctrine, mouvement en faveur de l’union de toutes les Eglises chrétiennes.

Poésie

  • Alphonse de Lamartine L’isolement (Poésie)

    , par Webmaster

    L’isolement
    Souvent sur la montagne, à l’ombre du vieux chêne,
    Au coucher du soleil, tristement je m’assieds ;
    Je promène au hasard mes regards sur la plaine,
    Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds.
    Ici gronde le fleuve aux vagues écumantes ;
    Il serpente, et s’enfonce en un lointain (...)

  • Arthur Rimbaud - Le bal des pendus (Poésie)

    , par Webmaster

    Le bal des pendus
    Au gibet noir, manchot aimable,
    Dansent, dansent les paladins,
    Les maigres paladins du diable,
    Les squelettes de Saladins.
    Messire Belzébuth tire par la cravate
    Ses petits pantins noirs grimaçant sur le ciel,
    Et, leur claquant au front un revers de savate,
    Les fait (...)

  • Arthur Rimbaud - Le dormeur du val (Poésie)

    , par Webmaster

    Le dormeur du val
    C’est un trou de verdure où chante une rivière,
    Accrochant follement aux herbes des haillons D’argent ;
    où le soleil, de la montagne fière,
    Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.
    Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
    Et la nuque baignant dans le frais cresson (...)

  • Charles Baudelaire - Les Fleurs du Mal - Spleen (Poésie)

    , par Webmaster

    Spleen Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l’horizon embrassant tout le cercle Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ; Quand la terre est changée (...)

  • Félix Arvers - Mes heures perdues (Poésie)

    , par Webmaster

    Mes heures perdues Mon âme a son secret, ma vie a son mystère : Un amour éternel en un moment conçu : Le mal est sans espoir, aussi j’ai dû le taire, Et celle qui l’a fait n’en a jamais rien su.
    Hélas ! j’aurai passé près d’elle inaperçu, Toujours à ses côtés, et pourtant solitaire, Et j’aurai jusqu’au (...)

  • François Villon - La Ballade des pendus (Poésie)

    , par Webmaster

    La ballade des pendus
    Frères humains qui après nous vivez,
    N’ayez pas vos cœurs durcis à notre égard,
    Car si vous avez pitié de nous, pauvres,
    Dieu aura plus tôt miséricorde de vous.
    Vous nous voyez attachés ici, cinq, six :
    Quant à notre chair, que nous avons trop nourrie,
    Elle est depuis (...)

  • Nicolas Boileau - L’Art Poétique, Chant 1 (extrait) (Poésie)

    , par Webmaster

    Il est certains esprits
    Il est certains esprits dont les sombres pensées Sont d’un nuage épais toujours embarrassées ; Le jour de la raison ne le saurait percer. Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. Selon que notre idée est plus ou moins obscure, L’expression la suit, ou (...)

  • Oceano Nox - Victor Hugo (Poésie)

    , par Webmaster

    Oceano nox
    Oh ! combien de marins, combien de capitaines
    Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
    Dans ce morne horizon se sont évanouis !
    Combien ont disparu, dure et triste fortune !
    Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
    Sous l’aveugle océan à jamais enfouis ! (...)

  • Paul Eluard - Liberté (Poésie)

    , par Webmaster

    Liberté
    Sur mes cahiers d’écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable de neige
    J’écris ton nom
    Sur les pages lues
    Sur toutes les pages blanches
    Pierre sang papier ou cendre
    J’écris ton nom
    Sur les images dorées
    Sur les armes des guerriers
    Sur la couronne des rois
    J’écris ton (...)

  • Paul Verlaine - Mon rêve familier (Poésie)

    , par Webmaster

    Mon rêve familier
    Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
    D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,
    Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
    Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.
    Car elle me comprend, et mon coeur transparent
    Pour elle seule, hélas ! cesse (...)

  • Pierre de Marbeuf - Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage (Poésie)

    , par Webmaster

    Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage
    Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage,
    Et la mer est amère, et l’amour est amer,
    L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer,
    Car la mer et l’amour ne sont point sans orage.
    Celui qui craint les eaux qu’il demeure au rivage,
    Celui qui craint (...)

  • Pierre de Ronsard - Mignonne, allons voir si la rose... (Poésie)

    , par Webmaster

    Mignonne, allons voir si la rose...
    Mignonne, allons voir si la rose
    Qui ce matin avait déclose
    Sa robe de pourpre au soleil,
    A point perdu cette vêprée,
    Les plis de sa robe pourprée,
    Et son teint au vôtre pareil.
    Las ! Voyez comme en peu d’espace,
    Mignonne, elle a dessus la place,
    Las, las (...)

  • Si..., Rudyard Kipling (traduction Française) (Poésie)

    , par Webmaster

    SI...
    Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
    Et sans dire un seul mot te remettre à rebâtir,
    Ou perdre d’un seul coup le gain de cent parties
    Sans un geste et sans un soupir ;
    Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
    Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
    Et, te sentant (...)

  • Ultima Verba - Victor Hugo (Poésie)

    , par Webmaster

    Ultima verba
    La conscience humaine est morte ; dans l’orgie,
    Sur elle il s’accroupit ; ce cadavre lui plaît ;
    Par moments, gai, vainqueur, la prunelle rougie,
    Il se retourne et donne à la morte un soufflet.
    La prostitution du juge est la ressource.
    Les prêtres font frémir l’honnête homme (...)

  • Vicor Hugo - Demain, dès l’aube.. (Poésie)

    , par Webmaster

    Demain, dès l’aube... Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends. J’irai par la forêt, j’irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.
    Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre (...)

  • Victor Hugo - Après la Bataille (Poésie)

    , par Webmaster

    Après la bataille
    Mon père, ce héros au sourire si doux,
    Suivi d’un seul housard qu’il aimait entre tous
    Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille,
    Parcourait à cheval, le soir d’une bataille,
    Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.
    Il lui sembla dans l’ombre entendre un (...)

Règles

  • Acronyme et Sigle (Règles)

    , par Webmaster

    Un acronyme ? Un sigle ? C’est kif-kif bourricot, non ? Et bien pas tout a fait... Si le premier est également formé d’initiales ou syllabes en provenance d’autres mots il se prononce normalement ; à la différence du sigle, où chaque lettre (ou syllabe) se prononce séparément. C’est pourquoi nous (...)

  • Acrostiche (Règles)

    , par Webmaster

    Un fameux jeu littéraire employé en poésie qui consiste à former des phrases ou mots à partir de chaque première lettre ou mot d’un vers lorsqu’on les lit de haut en bas.
    L’histoire a retenu comme le plus célèbre, cet acrostiche soi-disant écrit par Alfred de Musse à George Sand
    Quand je mets à vos (...)

  • Alexandrin (Règles)

    , par Webmaster

    L’alexandrin est la plus célèbre des vers en poésie il se compose de 12 pieds (syllabes). On l’emploie pour faire traditionnellement l’éloge d’une personne. Son nom provient d’un poème dédié à Alexandre le grand, il se décompose en deux parties appelées hémistiches dont la coupure se nomme une (...)

  • Allitération (Règles)

    , par Webmaster

    L’allitération est une figure de style le plus souvent utilisé en poésie ou en musique qui consiste à répéter une ou plusieurs consonnes à l’intérieur d’un même vers ou d’une même phrase. Parfois, elle tente de reprendre par la sonorité le sujet évoqué, comme par mimétisme.
    Exemple : « Pour qui sont ces (...)

  • Allographe (Règles)

    , par Webmaster

    Dans son acception la plus commune, un allographe, proche du jeu littéraire, désigne un suite de lettres (parfois mêlée de chiffres) qui épelée l’une après l’autre forme des sons (mot ou syllabe) constituant de courtes phrases plus ou moins inspirées.
    Exemple :
    G T O Q P A K C D E H E T 7 E T (...)

  • Anacyclique (Règles)

    , par Webmaster

    Un anacyclique est une forme particulière de palindrome. Il s’agit d’un mot ou d’une phrase pouvant être lu dans les deux sens mais qui ne conserve pas la même signification.
    Exemple « l’ami naturel » qui devient le « le rut animal »

  • Anagramme (Règles)

    , par Webmaster

    Une anagramme, et oui il s’agit bien d’un nom féminin est un jeu littéraire qui repose sur l’ordre donné aux lettres dans une phrase ou un mot. A partir de mêmes lettres en les disposant différemment on obtient de nouveaux mots.
    Exemple : L’anagramme de Boris Vian donne Bison (...)

  • Analepse et Ellipse (Règles)

    , par Webmaster

    L’analepse et le pendant littéraire du "flash-back". Dans un récit, cette figure de style marque un retour en arrière, on quitte le cours de la narration pour revenir sur un fait passé.
    Au contraire, l’ellipse (temporelle) en littérature constitue un bond en avant dans la narration, certains (...)

  • Antonomase (Règles)

    , par Webmaster

    Emploi d’un nom commun pour un nom propre, ou d’un nom propre pour un nom commun.
    Par exemple le frigidaire, et oui on dit un réfrigérateur, frigidaire étant une marque. Mais dans un autre registre, la poubelle de Monsieur Eugène-René Poubelle, le sandwich de John Montagu, comte de Sandwich, et la (...)

  • Antonyme (Règles)

    , par Webmaster

    Se dit de mots de sens contraires
    Exemple : "bien" et "mal" sont des antonymes.

  • Apocope/Aphérèse (Règles)

    , par Webmaster

    n.f Il s’agit d’un mot qui a été abrégé par la suppression de ces dernières syllabes.
    Exemple : un prof pour professeur, une télé pour télévision, un stylo pour stylographe, un ciné pour cinémascope...
    L’aphérèse (n.f) constitue le procédé inverse (plus rare) : un mot abrégé par la suppression de ces (...)

  • Apophtegme (Règles)

    , par Webmaster

    n.m On peut le rapprocher de l’aphorisme ; un apophtegme, est une parole d’un illustre personnage que la postérité aura retenue et qui sera désormais hissé au rang de sagesse, de maxime avec une portée plus ou moins péremptoire.

  • Archaïsme (Règles)

    , par Webmaster

    Mot ou tournure de phrase dont l’emploi n’est plus en usage.

  • Autonymie (Règles)

    , par Webmaster

    En linguistique, "l’autonymie" (à ne pas confondre avec l’autonomie qui est son paronyme) désigne la capacité d’un mot (ou d’une phrase) à se décrire lui-même (autoréférence).
    Ainsi, pourrons-nous dire que "plurisyllabique" est bel et bien plurisyllabique, que "désuet" est désuet que "court" est court. (...)

  • Barbarisme (Règles)

    , par Webmaster

    adj. Faute dans la langue, qui consiste à se servir de mots forgés, impropres, ou de tournures étrangères.
    Exemple : dire un "arborigène" pour un aborigène ou la "bravitude" pour la bravoure ;)

  • Contrepétrie (Règles)

    , par Webmaster

    La contrepèterie est un jeu littéraire visant à interchanger dans une phrase certaines lettres ou syllabes en vu d’obtenir à tout autre sens, souvent grivois. Rien de tel dans une conversation de glisser subtilement une contrepèterie.
    Exemples :
    La contrepèterie c’est l’art de décaler les sons
    Ils (...)

  • Défectif (Règles)

    , par Webmaster

    adJ. Qualifie un verbe qui ne se conjugue pas du tout, ne se conjugue plus, ou qui ne se conjugue qu’à certaines personnes ou qu’à certains temps.
    Exemples de verbes défectifs : falloir, pleuvoir, échoir...

  • Digression (Règles)

    , par Webmaster

    Ce qui dans un discours, s’éloigne du sujet.
    Exemple : Le prof d’histoire se perd en nombreuses digressions je ne comprend plus rien au sujet de la présentation.

  • Dythyrambe (Règles)

    , par Webmaster

    Au sens propre, un dithyrambe est un poème lyrique chez les Grecs. Mais on l’emploi aussi au figuré pour parler d’une éloge excessive.
    L’adjectif dithyrambique existe aussi.
    Exemple : Les critiques dithyrambiques de la presse.
    Note additionnelle :
    On notera aussi l’existence de l’adjectif (...)

  • Epicène (Règles)

    , par Webmaster

    En français, l’adjectif épicène désigne un nom ou un adjectif qui s’emploie indifféremment au féminin ou au masculin, ou qui ne varie pas en fonction du genre.
    Quelques exemples :
    Enfant, élève sont des noms communs épicènes
    Claude, Dominique sont des noms propres épicènes
    Et sachant que la langue (...)

  • Epigramme (Règles)

    , par Webmaster

    Une épigramme, au sens moderne du terme est une raillerie mordante, ou une courte pièce de vers qui se termine pas un trait piquant à destination d’une personne ou d’une idée.
    Celle-ci est signée Voltaire et vise Jean Fréron, un contemporain, détracteur de Voltaire et de la philosophie des lumières (...)

  • Epithalame (Règles)

    , par Webmaster

    L’épithalame est un petit poème composé pour célébrer un mariage.

  • Eponyme (Règles)

    , par Webmaster

    Qui donne son nom à...
    Exemple : Astérix est un film tiré de la bande-dessinée éponyme.

  • Etc. (Règles)

    , par Webmaster

    "Etc.", est une abréviation d’origine latine, qu’on emploi pour une suite de choses que l’on ne veut pas énumérer dans son ensemble. La locution complète "et cetera desunt" se traduit par « et les autres choses manquent ».
    Il est à noter que la ponctuation "..." peut occuper la même fonction et qu’il (...)

  • Euphémisme (Règles)

    , par Webmaster

    L’euphémisme est une figure de style d’atténuation on s’en sert pour adoucir des idées tristes ou choquantes.
    Exemple : il nous a quitté (pour il est mort), mal-entendant (pour sourd), non-voyant (pour aveugle).
    Lien interne :
    Racine (...)

  • Euphonique (Règles)

    , par Webmaster

    adj. Qui produit l’euphonie, l’harmonie de sons, de mots.
    En français, dans certaine structures interrogatives on a recours à une syllabe euphonique.
    Exemple :
    Il n’y a rien à faire
    Qui y a-t-il à faire ?
    Le "t" est là pour éviter un son trop "dur" à l’oreille "a, (...)

  • Fable-express (Règles)

    , par Webmaster

    Les fables-express, jeu littéraire méconnu, petit exercice de style, se caractérisent par un texte court en vers à vocation humoristique. Munie d’une chute (moralité) inattendue, qui reprend et détourne un proverbe ou expression connue de tous, elle constitue une parodie d’un genre plus respectable (...)

  • Holorime (Règles)

    , par Webmaster

    Holorimes ou olorimes ce terme désigne en poésie des vers qui riment d’un bout à l’autre. Cela tiens plus de l’exploit et du jeu littéraire que d’une réelle construction.
    Exemple :
    Étonnamment monotone et lasse
    Est ton âme en mon automne, hélas !
    Louise de (...)

  • Homophone (Règles)

    , par Webmaster

    adj. Qualifie des mots qui se prononcent de la même façon (même son) mais qui ne s’écrivent pas pareil.
    Exemple : Haine et aine, ou art et arrhes

  • Hypocoristique (Règles)

    , par Webmaster

    Ce nom et également adjectif désigne le fait d’atténuer un terme initial afin de le rendre plus familier, plus doux, ou lui faire prendre une forme imitative.
    Ce procédé peut se réaliser via plusieurs biais :
    L’ajout d’un suffixe : Pierrot est pas exemple l’hypocoristique de Pierre ou sa forme (...)

  • Incipit (Règles)

    , par Webmaster

    n.m (invariable) Terme désignant les premiers mots d’un livre.

  • Incipit (Règles)

    , par Webmaster

    n.m Ce mot invariable désigne les premiers mots d’un livre.
    « Longtemps je me suis couché de bonne heure. » est le célèbre incipit de Du côté de chez Swann (1913) de Marcel Proust.

  • Incises (Règles)

    , par Webmaster

    n.f Les incises, lors de la rédaction d’un dialogue, sont les petits bouts de phrase qui viennent s’insérer à l’intérieur des paroles d’un personnage pour en préciser le sens (ton, action qui y est liée...)
    Exemple :
    Comment vas-tu, lui demanda sa mère.
    Il ne répondit qu’après avoir laissé passer un (...)

  • La litote (Règles)

    , par Webmaster

    La litote est une figure de style (ou figure de rhétorique) par laquelle on dit le moins pour faire entendre le plus.
    Exemple : C’est un gentil garçon. Sous-entendu il est un peu bête.

  • Les accords de couleurs (Règles)

    , par Webmaster

    La langue française est une langue compliquée, c’est un fait, et parmi ses règles biscornues, celles qui nous arrachent le plus les cheveux sont celles portant sur les accords, dont les accords de couleurs restent l’élément le plus complexe à appréhender :
    Cas 1 : Le plus facile, la couleur est un (...)

  • Les accords des nombres (Règles)

    , par Webmaster

    Les nombres ont quelques accords particuliers, tâchons de les retenir une fois pour toute :
    Cent et vingt sont invariables, exceptés lorsqu’ils sont multipliés par un nombre et suivis d’aucun autre nombre. Exemple : Quatre-vingts ans, trois-cents euros, mais quatre-vingt-trois fichiers et (...)

  • Lipogramme (Règles)

    , par Webmaster

    Un lipogramme est une astuce littéraire qui consiste à ne pas employer une lettre particulière de l’alphabet.
    Le plus célèbre lipogramme est une œuvre de Georges Perec, "La disparition" dans lequel il n’emploie jamais la lettre "e" (...)

  • Memento : Réforme orthographique de 1990 (Règles)

    , par Webmaster

    La langue française évolue sans cesse, c’est pourquoi de grandes réformes sont entreprises dans le temps dans le but de la moderniser et de l’adapter à ses utilisateurs. Une langue, rappelons-le, n’existe que par la façon dont ses locuteurs se l’approprient. La dernière en date, a eu lieu en 1990, mais (...)

  • Non et anti (Règles)

    , par Webmaster

    L’emploi du trait d’union est toujours source d’interrogations, surtout lorsqu’il s’associe à l’usage de certains préfixes. Lumière sur deux d’entre eux : "anti" et "non". Anti : Jamais de trait d’union, excepté si le mot qu’il complète commence par un "i" ou qu’il est un nom propre (soucis (...)

  • Onomastique (Règles)

    , par Webmaster

    L’onomastique est la science qui étudie l’étymologie des noms propres. Elle contient plusieurs branches dont l’anthroponymie (l’étude des noms de personnes), la toponymie (l’étude des noms de lieux).

  • Oxymore (Règles)

    , par Webmaster

    n.m Un oxymore est une figure de style qui consiste à réunir au sein d’une même phrase deux mots dont le sens s’oppose, et qui n’occupent pas la même fonction grammaticale (un verbe et un nom, un adjectif et un nom...).
    Exemple :
    "Cette obscure clarté qui tombe des étoiles" (Corneille, Le (...)

  • Palindrome (Règles)

    , par Webmaster

    Un palindrome est un mot ou phrase qui peut être lu dans les deux sens de lecture tout en conservant la même signification.
    Exemple : radar, kayak ou ressasser qui est le plus long palindrome de la langue française !

  • Parabole (Règles)

    , par Webmaster

    Une parabole est une expression ou un récit dont le sens doit être deviné sous le sens littéral. C’est une sorte de métaphore filée qui sert à exprimer une idée abstraite. L’allégorie la plus célèbre reste "l’allégorie de la caverne" selon Platon qui présente sa vision du monde sensible et (...)

  • Paronyme (Règles)

    , par Webmaster

    Qualifie des mots qui se ressemblent, qui sonnent pareil à l’oreille.
    Exemple : incident et accident, percepteur et précepteur.

  • Pléonasme (Règles)

    , par Webmaster

    Le pléonasme est une figure de style, qui par un procédé d’accumulation associe au sein d’une même phrase des mots de même sens.
    Exemple : le grand géant.
    Lorsqu’il n’est pas désiré, il peut être source d’erreurs syntaxiques.
    Exemple : monter en haut, la panacée universelle (le mot panacée contient déjà (...)

  • Prétérition (Règles)

    , par Webmaster

    Ce n’est pas à vous, fidèles lecteurs, que je vais parler des prétéritions... Et bien si, raté ! La prétérition est justement la figure de style qui consiste à parler de quelque chose après avoir annoncé justement qu’on n’allait pas en parler...
    Autre exemple :
    Il est inutile de rappeler que la bêtise est (...)

  • Rhétorique (Règles)

    , par Webmaster

    La rhétorique, c’est l’art de bien parler ou comment acquérir la conviction d’autrui par le langage.
    Des expressions y sont associées, on parle de figures de rhétorique (embellir un discours par des tournures de phrases subtiles), ou une question de rhétorique (une question qui n’attend pas de réponse (...)

  • Sic (Règles)

    , par Webmaster

    Ce mot venant du latin signifiant "c’est ainsi" se retrouve souvent à l’écrit pour notifier que l’expression ou mot qui le précède est bien avéré, qu’il ne s’agit pas d’une coquille ou d’une erreur, malgré son côté fautif ou improbable. On l’emploie souvent dans une tournure (...)

  • Syllogisme (Règles)

    , par Webmaster

    n.m Construction logique basé sur l’induction, contenant trois propositions.
    Exemple :
    Tous les hommes sont mortels.
    Socrate est un homme.
    Donc Socrate est mortel.

  • Uchronie (Règles)

    , par Supremebeing

    Il s’agit d’une évocation imaginaire dans le temps. Utilisé en littérature ou dans le cinéma, ce terme désigne le genre visant à réécrire l’histoire en modifiant un élément du passé. Par exemple, le dernier film de Quentin Tarantino, "Inglourious Basterds", est une uchronie, en ce qu’il prend et modifie une (...)

Traits-Passés

  • Mort d’Agatha Christie (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Agatha Christie (1890-1976) la célèbre romancières anglaise de polars, celle qui avait créé autant d’univers et de personnages fascinants (Miss Marple, Hercule Poirot) tenant la vedette d’intrigues compliquées (Les dix petits nègres, Le crime de l’orient express... ) à l’instant fatidique déclara en (...)

  • Mort d’Archimède (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Selon la légende Archimède le grand mathématicien grec, si absorbé par ses travaux ne remarqua pas l’entrée des Romains ni que la ville avait été prise. Et lorsqu’un soldat ennemi lui somma de l’accompagner il lui répondit distraitement :
    "Attendez que j’ai fini mon problème"
    Le romain fou de rage par (...)

  • Mort d’Oscar Wilde (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    "Je meurs comme j’ai vécu, largement au dessus de mes moyens" voilà les derniers mots prononcés par l’écrivain irlandais Oscar Wilde (1854-1900). Déchu, il meurt dans la misère. On lui doit notamment le fameux roman Le Portrait de Dorian (...)

  • Mort de Dagobert (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Un des plus célèbre monarque retenu dans l’histoire du moyen-âge nous quitta par une formule restée célèbre :
    "Il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte"

  • Mort de Danton (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Alors qu’il s’apprêtait à monter sur l’échafaud Danton le révolutionnaire déclara cette célèbre phrase au bourreau : "« Allons, fais ton métier, et ne manque pas de montrer ma tête au peuple, elle en vaut la peine ! ». Il était particulièrement (...)

  • Mort de Diogène (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Le philosophe grec Diogène, qui aurait vécu dans un tonneau exigea qu’on l’inhume sans sépulture. Ses amis lui demandèrent :
    Veux tu qu’on te jette en pâture aux fauves ou aux oiseaux ?
    Pas du tout, mais posez juste un bâton à mes côtés pour que je puisse les chasser
    Et comment donc pourrais tu le faire (...)

  • Mort de Felix Faure (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Cet ancien président français (1841-1895) de la III ème république enterré au Père-Lachaise fut plus célèbre pour sa mort que pour sa vie. Mort en galante compagnie "d’epectase" cela nous a laissé quelques bons mots de ses adversaires politique :
    "Il a voulu vivre César, il est mort Pompée"
    Ou encore (...)

  • Mort de Honoré de Balzac (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Honoré de Balzac (1799-1850), le célèbre auteur de la Comédie Humaine, agonisant, en proie à une forte fièvre, se serait exclamé sur son lit de mort : "Appelez Bianchon ! Seul Bianchon peut me sauver !". Bianchon étant le médecin de la Comédie (...)

  • Mort de Jacques de Molay (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Le dernier grand maître des templiers selon la légende aurait proférer sa terrible malédiction envers le roi Philippe le Bel, et le pape Clément V qui spolièrent les richesses de l’ordre, il se trouvait alors sur le bûcher :
    "Laissons le mal arriver rapidement vers ceux qui nous ont injustement (...)

  • Mort de Jeanne d’Arc (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Certains prétendent que sur le bûcher avant l’instant fatidique Jeanne d’Arc aurait lancé cette dernière phrase en guise de provocation : "Puisque que vous ne m’avez pas cru vous m’aurez cuite !"
    ...
    Bon d’accord, c’était juste pour la blague, les prochaines seront plus (...)

  • Mort de Jules Renard (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    L’auteur de Poil de carotte au moment de mourir en 1910 nous laissa ces quelques mots :
    "Marinette ! Pour la première fois, je vais te faire une grosse, une très grosse peine"

  • Mort de Landru (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Le prête chargé de donné l’absolution à Landru, le célèbre assassin, eut du fil à retordre. Le condamné le fuyait, enfin le prête lui posa finalement la question :
    Croyez vous en l’existence de dieu ?
    Réponse de l’intéressé : Monsieur l’abbé, vous n’êtes pas sérieux. Je suis à l’article de la mort, on va (...)

  • Mort de Montaigne (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    L’histoire à conservé les dernières paroles de Montaigne comme étant :
    "Ce n’est pas la mort que je crains, mais de mourir"

  • Mort de Nostradamus (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Michel de Nostredame dit Nostradamus (1503-1566) médecin français qui versa dans l’astrologie à la fin de sa vie nous laissant ses célèbres centuries. Des quatrains prophétiques sur la marche du temps dont la portée dépasse le le 21ème siècle et qui s’avérèrent troublants sur certains points ! (...)

  • Mort de Rabelais (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Rabelais (?-1553) le célèbre écrivain humaniste français qui créa ces personnages paillards et buveurs devenus immortels et tellement rabelaisien : Gargantua, Pantagruel, Grandgousier... serait mort en disant ces derniers mots teintés d’ironie : "Tirez le rideau, la farce est (...)

  • Mort de Socrate (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Socrate, le philosophe grec de l’Antiquité père fondateur de la pensée philosophique occidentale fut condamné à boire la ciguë un poison foudroyant pour avoir fait preuve d’impiété envers les dieux de la cité, et pour avoir corrompu les jeunes esprits. Preuve de son attitude flegmatique face à la grande (...)

  • Mort de Victor Hugo (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    S’exprimant une dernière fois en alexandrin :
    "C’est ici le combat du jour ou de la nuit !"
    "Allons il est bien temps que je désemplisse le monde !"

  • Mort du Chevalier de la Barre (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Le procès et l’exécution de Jean François Lefebvre, chevalier de La Barre a été une des causes célèbres défendues par les philosophes des Lumières, considéré comme une grande injustice qui montre l’intolérance religieuse de cette époque. Ce jeune garçon désigné coupable idéal pour avoir profaner la statut (...)

  • Mort du Marquis de Sade (Traits-Passés)

    , par Webmaster

    Le Marquis de Sade, écrivain français aux œuvres sulfureuses, longtemps interdites pour leur contenu érotique, violent, tellement sadiques en somme ... A l’article de la mort, lui qui avait beaucoup souffert dans sa vie des condamnations en prison, des internements multiples en hôpital (...)