Aimant

, par Webmaster

Exemple frappant de collision étymologique quand le hasard de la destinée des mots les fait évoluer pour aboutir à une même forme . Et pourtant la femme aimante que l’on aime en retour et par qui l’on est attiré, n’est pas, du moins étymologiquement parlant, la femme qui nous aimante.... Le gérondif du verbe "aimer" est d’origine latine, tandis que le nom commun et le dénominal viennent du grec. Encore un faux-ami étymologique donc..

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom