A cloche-pied

, par Webmaster

Cette locution semble bien mystérieuse. C’est pourquoi aujourd’hui, faute d’une réponse formelle, je vais plutôt vous proposer une hypothèse qui me parait plausible. Il semble évident que dans ce qui nous intéresse ici, le mot "cloche", n’a aucun lien avec notre locution, mais plutôt qu’il s’agit d’une déformation populaire de l’expression d’origine, comme nous avons déjà pu le voir plus d’une fois ici. En latin, boiteux se dit "claudus", qui aurait pu nous donner notre "éclopé" (un infirme du pied, qu’on retrouve déjà dans "claudication") moderne, on se rapproche... Fort de cela, nous serions en droit de penser qu’au fil des siècles et des altérations du langage, un pied éclopé, un pied "clopé", un "cloche-pied" est née notre expression qui désigne l’action de sautiller sur un seul pied, comme si l’un d’eux était blessé. L’étymologie et ses mystères...

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom