Mort de Jules Renard

, par Webmaster

L’auteur de Poil de carotte au moment de mourir en 1910 nous laissa ces quelques mots :
"Marinette ! Pour la première fois, je vais te faire une grosse, une très grosse peine"

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom