Les fautes à ne plus commettre (1) : Les homophones.

, par Webmaster

Le guide du lettré, toujours soucieux de l’art de bien écrire se lance aujourd’hui dans une série d’articles sur les fautes à ne plus commettre à l’écrit pour devenir un bon lettré ;). Aujourd’hui les homophones. On parle d’homophonie pour des mots qui sonnent à l’oreille d’une manière identique (même prononciation), mais qui s’écrivent différemment, et bien évidemment avec un sens autre. Très insidieuses ces erreurs, puisque le recours à votre correcteur orthographique préféré ne vous sera généralement d’aucune aide (il s’agit d’une question de sémantique qui vous appartient), et elles peuvent amener des non-sens les plus cocasses ; alors apprenons ensemble à connaître et reconnaître ces frères ennemis.

NB : Ce document ne se veut pas exhaustif, et je tenterai de le mettre à jour au fil de mes lectures. Nous ne traiterons pas dans celui-ci des homophones grammaticaux.

Télécharger ici.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom